Florian Philippot, Marine Le Pen et Bruno Le Roux sur le podium des squatteurs des matinales en 2014

Publié à 16h38, le 05 janvier 2015 , Modifié à 16h55, le 05 janvier 2015

Florian Philippot, Marine Le Pen et Bruno Le Roux sur le podium des squatteurs des matinales en 2014
Montage Le Lab

LE SQUAT DES MATINALES - Vous avez peut-être remarqué, l'année 2014, c'est fini. Les cartes de vœux sont envoyées, les résolutions sont prises, et vient l'heure des bilans. 

Chaque mois, le Lab scrute les matinales télé et radio pour savoir quelles personnalités politiques ont "squatté" les plateaux au petit matin. En 2014, ce sont 329 politiques qui se sont pressés aux micros pour les matinales, totalisant 2486 interviews. Cela fait une moyenne de 7,5 interviews par personne, mais certains politiques ont explosé le compteur. Le podium 2014 est... :

1. Florian Philippot - 56 matinales

2. Marine Le Pen - 50 matinales

3. Bruno Le Roux - 47 matinales

Cela fait, pour ce trio de tête, autour d'une interview par semaine, un rythme bien soutenu. Les numéros 1 et 2 du Front national sont donc en tête, même si, derrière, la troisième personnalité FN invitée est Marion Maréchal-Le Pen, avec seulement 9 invitations. En troisième position, c'est l'indéboulonnable chef du groupe PS à l'Assemblée, Bruno Le Roux, qui vient faire le SAV de la majorité en moyenne tous les huit jours. Voici le reste du top 25 : 


#UMP en tête

Si on regroupe par partis, les squatteurs sont les plus nombreux du côté de l'UMP - si, comme le CSA, on sépare la parole du PS de celle du gouvernement. Le FN, porté par ses deux leaders, devance Europe Ecologie-Les Verts de seulement quelques interviews. Le parti d'extrême droite est néanmoins loin derrière l'UMP et le PS, notamment faute de personnes à inviter.


#Jean-Vincent In The Place

Une autre statistique intéressante vient se nicher dans les tableaux des squatteurs : l'écolo le plus invité n'est pas l'ancienne ministre Cécile Duflot, ni la secrétaire nationale du parti Emmanuelle Cosse... Non, c'est bien le sénateur Jean-Vincent Placé qui truste l'écologie matinale. Et de loin : il est apparu 29 fois, contre 19 pour la cheffe du parti et 18 pour Cécile Duflot.

#Aucun parti à la parité (ok, sans compter le Parti Chrétien Démocrate)

Parmi les cinq partis les plus invités, aucun n'a autant de femmes invitées que d'hommes. EELV est néanmoins proche de la parité avec 58% d'invitations accordées aux hommes, à peine devant le Front national, qui grâce à Marine le Pen et Marion Maréchal-Le Pen, a eu 41% de ses invitations matinales accordées à des femmes. L'UMP fait figure de mauvais élève avec plus de 4 invitations sur 5 accordées à des hommes. Les seuls partis à être à 100% de femmes invitées le matin sont Lutte ouvrière de Nathalie Arthaud et le Parti Chrétien Démocrate de Christine Boutin.

Au total, plus de trois-quarts des invitations des matinales de 2014 sont accordées à des hommes. Dans le Top 25, seules six femmes sont représentées. Ce sont les deux candidates à la mairie de Paris en mars 2014, Anne Hidalgo et Nathalie Kosciusko-Morizet, très invitées lors de la campagne des municipales. 

Méthodologie : Nous avons compté les invités du lundi au vendredi de : France Info, Europe 1, RTL, France Inter, France Culture, Radio Classique/LCI, RFI, i>Télé, BFMTV, RMC, BFM business, LCP, France 2 et Sud Radio. Le classement a été arrêté au 28 décembre. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus