François Fillon veut abroger la loi Alur de Cécile Duflot, "loi la plus néfaste votée depuis le début du quinquennat de François Hollande"

Publié à 07h19, le 25 février 2015 , Modifié à 14h43, le 25 février 2015

François Fillon veut abroger la loi Alur de Cécile Duflot, "loi la plus néfaste votée depuis le début du quinquennat de François Hollande"
François Fillon veut abroger la loi Alur. © BERTRAND GUAY / AFP

A-BRO-GA-TION – L’UMP est vent debout contre la loi Macron. Mais aussi contre la loi Taubira sur le mariage homosexuel, que Nicolas Sarkozy souhaite éventuellement abroger ("ça ne coûte pas cher"). Et contre d’autres lois du gouvernement depuis 2012.

Mais s’il y en a une qui irrite particulièrement François Fillon, qui présente ce mercredi 25 février ses propositions sur le logement, c’est la loi Alur sur le logement portée par Cécile Duflot quand elle était au gouvernement. Dans une interview au Parisien ce 25 février, le prétendant à la présidentielle de 2017 explique :

"

Je préconise d’abroger la loi Alur, qui vise notamment l’encadrement des loyers.

"

Il renchérit, estimant que ce texte est ce qui s'est fait de pire par la majorité depuis 2012 :

"

C’est la loi la plus néfaste votée depuis le début du quinquennat de François Hollande.

"

Invité de RTL ce 25 février, François Fillon a légèrement atténué son propos du Parisien :

 

"

Il y a eu depuis deux ans quelques événements majeurs.  Il y a eu une loi qui est sans doute une des plus néfastes du quinquennat qui s'appelle la loi ALUR.

"

Sauf que. Avec le départ de Cécile Duflot et des écologistes du gouvernement, Manuel Valls et son équipe ont déjà commencé à détricoter cette loi Alur. Au nom de la simplification. Ce qui avait contraint Cécile Duflot à sortir la carabine pour défendre sa loi.

Du rab sur le Lab

PlusPlus