François Hollande promet une grande séquence com' en janvier, Manuel Valls s'y met... en décembre

Publié à 19h48, le 09 décembre 2014 , Modifié à 07h07, le 10 décembre 2014

François Hollande promet une grande séquence com' en janvier, Manuel Valls s'y met... en décembre
François Hollande et Manuel Valls © REUTERS/Martin Bureau/Pool et Capture d'écran France 2

Course à la com' ? Dimanche 7 décembre, le journal Le Parisien révélait la grande séquence com' du Président de la République en janvier. Le début d'année et son cortège de vœux est toujours un moment importante pour l’Élysée. Le soir même, c'était le Premier ministre qui était l'invité du journal de France 2 . 40 minutes de pédagogie plus que d'annonces ... mais ce n'est qu'un début car Manuel Valls a décidé de mettre une option sur décembre en matière de communication.

Selon une anecdote rapportée par le Canard Enchainé du 10 décembre, Manuel Valls aurait déclaré à ses proches :

"

Hollande aura tout le mois de janvier pour intervenir à l'occasion des vœux, c'est à moi de parler en décembre.

"

C'est vrai que selon Le Parisien de dimanche, François Hollande se concocte un plan sur mesure pour les premières semaines de 2015 : des vœux maritimes sur le Charles de Gaulle , une conférence de presse reliftée le tout  en plus des vœux traditionnels (corps diplomatique, parlementaires, presse, forces vives de la Nation etc etc ...)

François Hollande veut reprendre la main sur le quinquennat, Manuel Valls entend marteler qu'il souhaite, lui, rester jusqu'à son terme.

Après son émission du dimanche 7, il va s'exprimer mercredi 10 décembre à l'issue du Conseil des ministres consacré à la loi Macron. Une conférence de presse auprès de son ministre de l'économie pour expliquer ce texte qui passe mal dans les rangs de la majorité. Lundi, en marge d'un déplacement à Prague, le Premier ministre a annoncé qu'il ferait connaître le vendredi  suivant la feuille de route du gouvernement 2015-2016 faisant un point "précis" sur les réformes en cours et à venir.

Une "séquence" donc ... pour montrer qu'il ne se "hollandise pas" contrairement à ce qu'a déclaré la droite après son intervention dominicale. Et puis prévu de longue date mais qui tombe à pic, le Premier ministre va également prononcer mercredi un "grand discours" sur l'égalité à l'invitation de la fondation Jean-Jaurès.

Du rab sur le Lab

PlusPlus