Frédéric Lefebvre lance un appel à voter pour la loi Macron et se fait reprendre par Christian Jacob

Publié à 14h51, le 17 février 2015 , Modifié à 14h55, le 17 février 2015

 Frédéric Lefebvre lance un appel à voter pour la loi Macron et se fait reprendre par Christian Jacob
Christian Jacob et Frédéric Lefebvre © AFP et montage Le Lab

Frédéric Lefebvre n’est plus le même homme. Depuis 2013 et son élection au poste de député des Français de l’Etranger, l’ancien sniper de Nicolas Sarkozy a évolué vers des positions moins partisanes au sein de sa famille politique. C’est ainsi qu’après avoir voté le pacte de stabilité du gouvernement en 2014, le député UMP s’apprête à apporter son soutien au vote de la loi Macron mardi 16 février - si le vote a lieu.

Et l’ancien secrétaire d’Etat ne s’arrête pas là. Il lance mardi un appel aux parlementaires UMP pour les encourager à voter pour le projet de loi croissance et activité. Sur ITELE, Frédéric Lefebvre s’est ainsi adressé aux députés de l’opposition :

Je leur dis à tous: ne votez pas contre ce texte. Votez oui comme je le fais ou abstenez-vous, mais ne votez pas contre un texte sur lequel vous partagez l'essentiel.

Avant d'ajouter:

Je lance un appel à tous les parlementaires de l'opposition, justement parce que ce vote va être serré: est-ce que vous voulez être du côté de la gauche conservatrice, idéologue, qui veut que rien ne change, ou est-ce que vous voulez faire avancer le progrès même si ça n'est pas suffisant.

Une sortie qui a valu de se faire reprendre par le président du groupe UMP à l’Assemblée nationale Christian Jacob. Interrogé par un journaliste, le chef de file des députés de l’opposition -persuadé que « 97 à 98% » des parlementaires UMP voteront contre le texte- a ironisé sur l’appel de Frédéric Lefebvre :

Les appels de Frédéric Lefebvre, en général ça concerne, et encore pas à chaque fois, la personne qu’il voit en face de lui quand il se rase le matin.

En 2014, le député UMP avait en effet été le seul parlementaire de sa famille politique à voter pour le pacte de stabilité.

Du rab sur le Lab

PlusPlus