Just Fontaine, Thierry Henry, Monaco... les confidences de François Hollande sur le sport dans le prochain numéro de Desports

Publié à 14h56, le 20 janvier 2015 , Modifié à 15h02, le 20 janvier 2015

Just Fontaine, Thierry Henry, Monaco... les confidences de François Hollande sur le sport dans le prochain numéro de Desports
François Hollande en 2008 © PATRICK HERTZOG / AFP

#FOOTPOLITIQUE – Il n'y pas si longtemps, Nicolas Sarkozy semblait s'inquiéter de l'avenir de François Hollande une fois que ce dernier ne sera plus président. Si comme le pense l'ex, l'actuel chef de l'État ne sera pas payé une blinde pour faire une conférence à l'étranger, François Hollande pourra toujours se reconvertir comme consultant sportif.

Car oui, le chef de l'État aime le sport en général et le foot en particulier.

Saviez-vous par exemple que la première fois que François Hollande a parlé dans un micro, ce n'était pas pour répondre aux questions de Jean-Pierre Elkabbach ou Jean-Michel Aphatie mais pour interroger… Just Fontaine, ancien international français et recordman du nombre de buts marqué en phase finale de coupe du monde.

Cette anecdote et d'autres seront rapportées dans le prochain numéro de la revue Desports, qui rassemble depuis deux ans "de beaux textes d'écrivains sur le sport", précise l'Équipe ce mardi 20 janvier.

Car François Hollande a accordé une interview à cette revue dans laquelle il loue les vertus du sport qui, "dès lors qu'il n'est pas utilisé à des fins partisanes ou médiocres, contribue au vivre ensemble". Dans l'Équipe le journaliste de Canal + Victor Robert raconte :

"

Il nous a reçus avec les deux autres auteurs de l'interview, les écrivains Adrien Bosc et Bernard Chambaz, pendant près de deux heures, de manière détendue en évoquant ses souvenirs d'enfance liés au sport, puis les grands dossiers qui attendent la France dans ce domaine.  […] Il suit vraiment le football, son sport préféré depuis sa jeunesse à Rouen.

"

Dans le prochain numéro la revue Desports, on apprendra ainsi que "son fort attrait pour l'AS Monaco lui a aussi permis de repérer assez vite le talent de Thierry Henry", précise l'Équipe. Trop fort. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus