L'UMP de Jean-François Copé était une UMP "sale et moche" selon Christian Estrosi

Publié à 09h31, le 22 juillet 2014 , Modifié à 09h43, le 22 juillet 2014

L'UMP de Jean-François Copé était une UMP "sale et moche" selon Christian Estrosi
© Maxppp

MIMI CRACRA - Il faut savoir dire les choses simplement quand on est un responsable politique. Alors quand Christian Estrosi est interrogé sur son soutien pour François Fillon dans la guerre face à Jean-François Copé à la fin de l'année 2012, le maire de Nice y va franc du collier. Selon le député UMP, il ne pouvait soutenir Jean-François Copé, qui promettait une UMP "sale et moche". 


C'est ce qu'il a expliqué ce 22 juillet, sur France 2 :


J'ai soutenu François Fillon pour m'opposer à Jean-François Copé parce que je savais que Jean-François Copé ça nous conduirait au désastre, à tout ce qui est sale, moche, que nous avons connu à l'UMP.


Tout ça pour dire que de l'eau a coulé sous les ponts depuis, et que Christian Estrosi ne soutient plus François Fillon. Non, désormais, Christian Estrosi roule pour Christian Estrosi :


Puisque je suis candidat aux élections primaires, je ne partage pas le même projet pour le redressement de la France que celui de François Fillon au plan économique, au plan de la fiscalité, au plan de la relance industrielle, au plan de l'autorité de l'état dont on a bien besoin du retour si on ne veut pas voir l'affaiblissement de la République comme on le voit en ce moment avec les manifestations, etc...


Christian Estrosi s'est en effet porté candidat à la primaire présidentielle de l'UMP, "pour faire vivre un projet gaulliste", alors que François Fillon s'est clairement positionné sur un créneau libéral.

Du rab sur le Lab

PlusPlus