L'analyse de Christine Boutin : Nathalie Kosciusko-Morizet a perdu car elle ne s'est pas opposée au mariage gay

Publié à 08h55, le 31 mars 2014 , Modifié à 09h03, le 31 mars 2014

L'analyse de Christine Boutin : Nathalie Kosciusko-Morizet a perdu car elle ne s'est pas opposée au mariage gay
(Maxppp)

Si NKM a perdu c'est ... à cause de son vote sur le mariage gay. Telle est l'analyse de Christine Boutin après la défaite de la candidate UMP à Paris.

L'ancienne présidente du Parti chrétien-démocrate, désormais à la tête d'un mouvement pour les élections européennes intitulé "Force Vie" surfant sur l'opposition au mariage homosexuel, estime dans une série de tweets les 30 et 31 mars que la loi de Christiane Taubira a fait "perdre la gauche" mais aussi Nathalie Kosciusko-Morizet :

 

Lors du vote définitif autorisant le mariage entre personnes du même sexe le 23 avril 2013, NKM s'était abstenue, expliquant :

"

Ce n’est pas un refus de choisir, mais une abstention militante et engagée. A la fois mon accord pour l’union de deux personnes du même sexe, et ma détermination contre la porte ouverte à la GPA et la PMA. J’estime que la reconnaissance doit être identique pour les couples homosexuels et hétérosexuels.

"

La corrélation établie par Christine Boutin montre cependant très vite ses limites. D'autres que NKM à droite, comme Benoist Apparu, avaient voté en faveur du mariage gay. Il a été élu à Chalons-en-Champagne. Franck Riester, également favorable à la loi Taubira, a été réélu à Coulommiers dès le premier tour à 67% des voix.

Dans un autre style, l'éditorialiste Eric Zemmour a expliqué dimanche soir sur i>Télé que, selon lui, "une partie des électeurs" n'était pas allée voter ou avait voté contre la gauche pour s'opposer à ... Najat Vallaud-Belkacem et ses ABCD de l'égalité.

Du rab sur le Lab

PlusPlus