L'appel aux dons du Parti socialiste pour sauver "Nice-Matin"

Publié à 16h22, le 09 août 2014 , Modifié à 12h52, le 10 août 2014

L'appel aux dons du Parti socialiste pour sauver "Nice-Matin"
© DR

Cécile Duflot, Nathalie Kosciusko-Morizet et Marie-George Buffet ne sont plus seules. Ce samedi 9 août, le Parti socialiste a lui aussi salué l’initiative des salariés de Nice Matin pour sauver leur journal. Le parti de Jean-Christophe Cambadélis l’a fait par voie de communiqué, en commençant par expliquer la démarche des salariés.

"Placé en redressement judiciaire à la suite d'une mauvaise gestion financière, le groupe Nice-Matin est aujourd'hui en vente. Afin d'éviter toute casse sociale, les salariés du groupe ont décidé de lancer un grand appel aux dons afin de racheter eux-mêmes leur entreprise et se constituer en SCOP et pérenniser Nice-Matin", écrit le PS.

Puis, le parti a lancé un appel aux dons :

Le Parti socialiste salue cette démarche participative et lance un appel aux donateurs, à tous les lecteurs, afin d'aider ces salariés à sauver leur entreprise et sauvegarder des emplois dans un secteur de la presse papier en tension. Car il est important que la presse quotidienne régionale vive pour avoir une presse de qualité.

Jeudi 7 août, on apprenait que Cécile Duflot et NKM avaient fait chauffer la carte bleue pour le sauvetage de Nice-Matin. Le lendemain, c’était l’ancienne ministre PCF des Sports, Marie-George Buffet, qui mettait la main à la poche.

Ce samedi 9 août, en milieu d’après-midi, l'appel aux dons intitulé "L'enjeu, c'est ton quotidien" avait récolté un peu plus de 128.000 euros, soit 42% de l'objectif, fixé à 300.000 euros. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus