La Haute autorité pour la transparence transmet le dossier de Serge Dassault à la justice, ayant des "doutes sérieux" sur sa déclaration de patrimoine

Publié à 11h49, le 17 mars 2015 , Modifié à 11h55, le 17 mars 2015

La Haute autorité pour la transparence transmet le dossier de Serge Dassault à la justice, ayant des "doutes sérieux" sur sa déclaration de patrimoine
© DOMINIQUE FAGET / AFP

Serge Dassault dans la tourmente. Après avoir vu levée son immunité parlementaire, le sénateur UMP, qui avait raconté dans l’hémicycle de la chambre haute sa garde à vue et clamé son innocence, est aujourd’hui dans le viseur de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP).

L’organisme annonce ce mardi 17 mars dans un communiqué sa décision de transmettre à la justice le dossier du patron du Figaro et parlementaire du parti de Nicolas Sarkozy, estimant qu’il existe "un doute sérieux" sur ses déclarations de patrimoine.

La Haute autorité écrit :

"

Après instruction du dossier et recueil de ses observations, la Haute Autorité estime qu’il existe, au regard des différents éléments dont elle a connaissance, un doute sérieux quant à l’exhaustivité, l’exactitude et la sincérité de ses déclarations de situation patrimoniale, en raison notamment de l’omission d’avoirs détenus à l’étranger.

"

En conséquence, la HATVP "juge nécessaire de porter ces faits, susceptibles de constituer des infractions pénales, à la connaissance du procureur de la République financier et lui a transmis l’ensemble du dossier".

Du rab sur le Lab

PlusPlus