La maire de Paris Anne Hidalgo dénonce l'arbitrage de Chelsea-PSG

Publié à 09h14, le 12 mars 2015 , Modifié à 09h23, le 12 mars 2015

La maire de Paris Anne Hidalgo dénonce l'arbitrage de Chelsea-PSG
Anne Hidalgo © EMMANUEL DUNAND / AFP

#FOOTPOLITIQUE - "Ah ouai ! Vraiment, quel match !" Anne Hidalgo est aux anges, ce jeudi 12 mars. La maire de Paris a regardé le match de Ligue des champions entre Chelsea et le PSG. Elle a surtout bien apprécié la qualification du club de la capitale sur la pelouse des Londoniens.

Invitée de France Inter, Anne Hidalgo passe le début de son interview à commenter le succès parisien. Bravo ! Et à dénoncer l'arbitrage et l'expulsion de Zlatan Ibrahimovic en début de rencontre, parlant d'un "arbitrage au démarrage extrêmement douteux". "Donc on se dit, non on va pas se faire voler une victoire, on va pas se faire voler une qualif'", commente l'élue parisienne qui, comme au troquet du coin, vilipende bien l'homme en noir.

Elle ajoute :

"

Ils [les Parisiens] ont surmonté ça. C'est quand même magnifique parce qu'à 10 contre 11 + 1 parce que quand même l'arbitre au début a été…  Non non… En Ligue des champions, un match comme ça, on ne peut pas se permettre ce type d'arbitrage.

 

"

Voilà pour l'arbitrage. D'après Anne Hidalgo, les joueurs parisiens "ont joué comme des seigneurs" et "ont donné beaucoup de bonheur aux Parisiens et au-delà". La maire de Paris salue également le rôle des dirigeants qataris du PSG. Elle explique d'ailleurs avoir eu le président Nasser Al-Khelaïfi  après la rencontre. Elle dit :

 

"

Ce qu'ils font… vous savez quand le PSG réussit comme il a réussi hier, c'est toute la ville qui en bénéficie. Donc je les en remercie

"

Durant la campagne des municipales, le PSG avait été l'un des terrains de bataille entre Anne Hidalgo et Nathalie Kosciusko-Morizet, chacune des deux voulant passer pour plus ultra que l'autre concernant le club de la capitale.

Du rab sur le Lab

PlusPlus