La sénatrice Nathalie Goulet fait visiter le Sénat pour le "réhabiliter" auprès des internautes

Publié à 22h20, le 03 mars 2014 , Modifié à 22h32, le 03 mars 2014

La sénatrice Nathalie Goulet fait visiter le Sénat pour le "réhabiliter" auprès des internautes

DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE 2.0 - C'est l'histoire d'une sénatrice, ulcérée de "l'image désastreuse du Sénat", qui propose à une lycéenne l'apostrophant sur Twitter de venir la voir, avec tous ses copains, pour visiter le palais du Luxembourg.

@ADAN_Officiel est un fil Twitter, spécialisé dans le suivi des questions au gouvernement et plus généralement l'actualité parlementaire. Un fil, affichant 5.000 abonnés et 33.500 tweets au compteur, tenu par une lycéenne parisienne de 18 ans prénommée Ambre. Cette dernière explique au Lab qu'après avoir échangé des dizaines de tweets avec Nathalie Goulet, la sénatrice de l'Orne apparentée UDI lui a proposé de présenter une liste d'autres inscrits sur Twitter, qui seraient partants pour mieux connaître la Chambre haute.

Nathalie Goulet, alias @senateur61, a donc invité une "petite trentaine" de personnes à venir manger au Sénat, salle Napoléon, ce lundi 3 mars, avant une visite nocturne des lieux. Et l'élue explique au Lab sa démarche en des termes peu flatteurs pour certains de ses collègues : 

En recevant ces internautes, je veux réhabiliter le Sénat qui souffre d'une mauvaise image.

Nous, sénateurs, ne sommes pas tous des cumulards, ne sommes pas tous mis en examen et ne sommes pas tous des plantes vertes dans le Jardin des Plantes.

"Et en cadeaux, je leur ai imprimé les rapports de la commission d'enquête sur l'évasion fiscale, ça leur fera de la lecture", ajoute Nathalie Goulet, qui trouve par ailleurs que l'ancien ministre Jean Arthuis est le Georges Clooney des centristes.

Live-tweetant sa visite, Ambre prend une photo de l'épais rapport et écrit : "Vous me ferez un résumé pour lundi prochain".

 

Du rab sur le Lab

PlusPlus