Lapsus : Christian Estrosi parle "d'UMPS" pour désigner son propre parti

Publié à 11h27, le 08 septembre 2014 , Modifié à 11h42, le 08 septembre 2014

Lapsus : Christian Estrosi parle "d'UMPS" pour désigner son propre parti
Christian Estrosi sur BFMTV le 7 septembre 2014. © BFMTV

ATTENTION LAPSUS - Changer de nom de parti - une idée portée par Nicolas Sarkozy - aurait au moins le mérite d'éviter ce type de lapsus. Invité de BFM politique le 7 septembre au soir, Christian Estrosi a repris malgré lui une expression normalement utilisée par le Front national pour fustiger la ressemblance entre le PS et l'UMP : l'UMPS.

Le député-maire de Nice est alors en train d'expliquer que "tout doit changer à l'UMP" et que "les formations politiques françaises - toutes ! - n'apportent plus de réponses". C'est lors de son énumération que la formule chère au FN lui échappe :

On parle du PS, on dit "boooh".



On parle d'UMPS ... de l'UMP ! ... on dit "booon".

Un passage isolé par le Lab ci-dessous :



Peut-être un peu fatigué, Christian Estrosi fera un autre lapsus plus tard dans l'émission en assurant que Nicolas Sarkozy doit "faire son autopsie" de l'échec de 2012. "Faire son autocritique", voulait-il dire :

Du rab sur le Lab

PlusPlus