Le FN Steeve Briois récompensé, Claude Bartolone et deux députés PS du Pas-de-Calais boycottent la cérémonie des Prix du Trombinoscope

Publié à 18h01, le 27 janvier 2015 , Modifié à 18h54, le 27 janvier 2015

Le FN Steeve Briois récompensé, Claude Bartolone et deux députés PS du Pas-de-Calais boycottent la cérémonie des Prix du Trombinoscope
Guy Delcourt, Claude Bartolone et Brigitte Bourguignon © Montage via AFP

NON MERCI – Le Prix du Trombinoscope, ces trophées qui  "saluent l’action et le professionnalisme de personnalités politiques qui se sont particulièrement illustrées durant l’année écoulée" ont rendu leur verdict. Et celui-ci fait grincer quelques dents du côté de certains élus.

En cause : la remise du prix de l'élu local 2014 de l'année au maire FN d'Hénin-Beaumont Steeve Brois. C'est la première fois qu'un élu frontiste voit son nom inscrit au palmarès des Prix du Trombinoscope. Et cela ne plait pas du tout à certains élus. Claude Bartolone, le président de l'Assemblée, a fait savoir qu'il n'assisterait pas à la remise des prix.

Les députés PS du Pas-de-Calais Guy Delcourt et Brigitte Bourguignon ont fait part de leur intention de boycotter la cérémonie organisée ce mardi 27 janvier, à Paris.

Voici les deux messages postés par les parlementaires :

C'est donc sur deux aspects que Guy Delcourt et Brigitte Bourguignon brocardent la décision des Prix du Trombinoscope : l'étiquette frontiste de Steeve Briois et le fait que, élu maire en mars 2014, il n'ait pas de vrai bilan.

Un avis qui ne partage pas Steeve Briois. Voici ce qu'il répond quand on lui demande ce que lui inspire le boycott de Claude Bartolone :

"

Il aura le prix du sectarisme 2015.

"

De son côté, le journaliste Gilles Leclerc, membre du jury des Prix du Trombinoscope, se justifie à la Voix du Nord, :  

"

Nous aurions pu désigner Marine Le Pen dans la catégorie de la révélation politique de l’année mais nous ne l’avons pas fait. […] À Hénin-Beaumont, Steeve Briois a été élu dès le premier tour. On peut en penser ce que l’on veut mais c’est comme ça. Ce n’est pas du tout le bilan d’un maire que nous avons voulu mettre en lumière, mais sa conquête d’une ville.

"

[Edit 18h50] Huit autres députés socialistes du Pas-de-Calais se joignent à Brigitte Bourguignon et Guy Delcourt et saluent, dans un communiqué, "la décision du président Bartolone de ne pas participer à la cérémonie". Il s'agit de : Nicolas Bays, Yann Capet, Jean-Jacques Cottel, Frédéric Cuvillier, Serge Janquin, Philippe Kemel, Michel Lefait et Jacqueline Maquet. Ils écrivent entre autres :

"

De toute évidence, ce choix sensationnaliste cède à la facilité. Il n’aide pas à améliorer l’image de la politique et de l’action locale. Il ressemble à une période où la politique spectacle l’emporte trop facilement sur le débat d’idées et la réalité des actions conduites par les uns et les autres.

"

Du rab sur le Lab

PlusPlus