Le duel Copé-Fillon pour la présidence de l'UMP ? "J'en rêvais même la nuit", dixit Patrice Gélard, ex-président de la COCOE

Publié à 07h14, le 20 novembre 2014 , Modifié à 09h30, le 20 novembre 2014

Le duel Copé-Fillon pour la présidence de l'UMP ? "J'en rêvais même la nuit", dixit Patrice Gélard, ex-président de la COCOE
Patrice Gélard. © Maxppp.

CE RÊVE BLEU - Il a été l'un des personnages clés et exposés du duel fratricide entre François Fillon et Jean-François Copé en 2012. Patrice Gélard, ex-sénateur UMP, était alors le président de la COCOE, cette commission chargée du bon déroulement du scrutin pour l'élection à la présidence de l'UMP. Une élection critiquée, entachée de triche selon François Fillon, qu'avait finalement emporté Jean-François Copé.

>> Lire "la playlist du chaos à l’UMP"

Deux ans après, que devient celui qui n'est plus sénateur UMP depuis 2014 ?L'Express l'a retrouvé et Patrice Gélard leur a confié ses sentiments sur ce douloureux épisode qui a déchiré l'UMP. "J'essaye d'y penser le moins souvent possible", témoigne-t-il auprès de l'hebdomadaire qui dit être resté "tracassé" par l'affaire pendant "un mois ou deux".

Et de lâcher :

J'en rêvais même la nuit.

Cela ressemblait plutôt à un mauvais rêve pour lui. Un cauchemar que ne veut pas vivre Luc Chatel, patron de l'UMP par intérim aux côtés du triumvirat Juppé-Fillon-Raffarin. Avec espoir, le député UMP de la Marne a promis, le 19 novembre, un scrutin IN-AT-TA-QUA-BLE ! Et ce malgré le refus de départementaliser les résultats comme le demandaient avec force Hervé Mariton et Bruno Le Maire.

Du rab sur le Lab

PlusPlus