Le geste d’Anne Hidalgo envers l’opposition qui va avoir son espace d'expression sur Paris.fr

Publié à 06h53, le 08 juillet 2014 , Modifié à 06h53, le 08 juillet 2014

Le geste d’Anne Hidalgo envers l’opposition qui va avoir son espace d'expression sur Paris.fr

C’est un petit geste symbolique. Mais qui doit ravir l’opposition UMP à la mairie de Paris, menée par Nathalie Kosciusko-Morizet. Lors du Conseil de Paris de cette semaine du 7 juillet, une réforme du règlement intérieur a été adoptée. Et à l’intérieur, une nouveauté, que rapporte le Parisien de ce mardi 8 juillet : l’opposition va disposer d’un espace sur le site internet de la ville, Paris.fr.

Une nouveauté que détaille Mao Péninou, l’adjoint socialiste au maire chargé de l’organisation et du fonctionnement du Conseil de Paris :

Sur le journal papier, les différents groupes politiques qui siègent au conseil de Paris ont une tribune. Cet espace sera désormais étendu au site internet.

[BONUS TRACK] Hidalgo et les "emmerdes"

Ce n’est pas tout à fait "ses amis, ses amours, ses emmerdes", mais pas loin. Interrogée sur ses cent premiers jours comme maire de la capitale, Anne Hidalgo a été confondante d’honnêteté, expliquant que son poste lui procurait du "bonheur", mais "plein d’emmerdes aussi". Le revers de la médaille.

Aussi a-t-elle répondu, selon Le Parisien :

Je suis vraiment heureuse d’occuper cette fonction. C’est un bonheur. Après, c’est plein d’emmerdes aussi.

Du rab sur le Lab

PlusPlus