Manuel Valls agacé d’entendre associée la loi "pour la croissance et l’activité" à Emmanuel Macron

Publié à 18h36, le 24 février 2015 , Modifié à 18h36, le 24 février 2015

Manuel Valls agacé d’entendre associée la loi "pour la croissance et l’activité" à Emmanuel Macron
Manuel Valls © MARTIN BUREAU / AFP

Manuel Valls ne veut plus entendre parler de la loi "Macron". C’est en tout cas ce qu’affirme un article de L’Express à paraître mercredi 25 février. Selon le magazine, le chef du gouvernement a recadré à plusieurs reprises ces dernières semaines les élus associant le nom du ministre de l’Economie et le texte imposé depuis à l’Assemblée nationale par l’exécutif :

 

"

Elle s’appelle la loi Croissance et activité, et je souhaite qu’on s’en tienne là dans la dénomination. C’est la loi du gouvernement, pas celle d’un ministre.

"

Agacé par Emmanuel Macron, Manuel Valls ? Il est vrai que le libéral patron de Bercy, souvent présenté comme un jeune espoir de la politique, a beaucoup pris la lumière à l’occasion de l’examen de son projet de loi (pour le meilleur et pour le pire).

À moins que le chef du gouvernement ne cherche à protéger l’ancien secrétaire général-adjoint de l’Elysée des risques d’une personnalisation excessive. Ces derniers temps, Emmanuel Macron a parfois fait l’objet de critiques (anonymes) d’élus socialistes lassés du "premier de la classe" gouvernementale.

Du rab sur le Lab

PlusPlus