Manuel Valls rend hommage à son "ami" Christophe de Margerie, le PDG de Total décédé dans un accident d'avion

Publié à 07h48, le 21 octobre 2014 , Modifié à 08h28, le 21 octobre 2014

Manuel Valls rend hommage à son "ami" Christophe de Margerie, le PDG de Total décédé dans un accident d'avion
Christophe de Margerie. © REUTERS/Gonzalo Fuentes

CONDOLÉANCES – La classe politique est pratiquement unanime à rendre hommage, ce mardi 21 octobre à Christophe de Margerie, le PDG de Total, décédé dans la nuit de lundi à mardi dans l'accident d'un avion privé qui s'apprêtait à décoller de l'aéroport de Vnoukovo, près de Moscou.

De droite comme de gauche, du PS comme de l'UMP, de nombreux élus ont ainsi salué un "grand capitaine d’industrie". Le Premier ministre, Manuel Valls, a publié tôt ce mardi un communiqué dans lequel il écrit que la France a perdu "un dirigeant d'entreprise hors du commun", "un grand capitaine d'industrie et un patriote". Dans ce communiqué, Manuel Valls dit avoir perdu à titre personnel "un ami" et fait part de sa "profonde tristesse". Christophe de Margerie "avait notamment préparé l'avenir de l'entreprise, en l'orientant vers les énergies du futur", salue encore le Premier ministre.

Aujourd'hui, les dizaines de milliers d'employés de Total sont orphelins de leur Président qui incarnait l'esprit et le goût d'entreprendre. Il avait aussi ce panache, cette volonté d'aller de l'avant, un humour si français et une finesse d'esprit qui en faisait un homme unanimement apprécié.

Unanimement ? Pas tout à fait. Seule réaction à sortir du champ des éloges, celle, sur Twitter, du socialiste Gérard Filoche qui s’interroge :

Le successeur nous volera-t-il moins ?

Les propos de Gérard Filoche ont fait réagir le député UMP Eric Ciotti, qui demande à ce qu'il soit exclu du PS :

Du rab sur le Lab

PlusPlus