Marion Maréchal-Le Pen exhorte ses troupes à "achever Manuel Valls qui est au bord de la crise cardiaque"

Publié à 10h09, le 15 mars 2015 , Modifié à 10h16, le 15 mars 2015

Marion Maréchal-Le Pen exhorte ses troupes à "achever Manuel Valls qui est au bord de la crise cardiaque"
Marion Maréchal-Le Pen © KENZO TRIBOUILLARD / AFP

La psychiatrisation du cas Manuel Valls par le FN continue. Jeudi, Florian Philippot sortait une boîte de tranquillisants en plein débat sur France 2 pour tenter de ridiculiser l’activisme frénétique du Premier ministre dans son bras-de-fer avec le Front national. Vendredi 13 mars, Marion Maréchal Le Pen s’est placée dans le sillage du vice-président frontiste.

Selon Le Journal du Dimanche, la députée du Vaucluse a moqué en termes explosifs l’attitude de Manuel Valls, qui l’avait violemment tancé à l’Assemblée nationale deux jours plus tôt. Devant des militants de sa circonscription rassemblés pour une réunion sur les départementales, elle a ironisé sur la santé du chef du gouvernement, faussement compatissante :

 

Achevez donc Manuel Valls qui est au bord de la crise cardiaque. Faites-moi ce plaisir, je vous fais confiance.

Et le député mariniste Gilbert Collard d’enchaîner dans la même veine, toujours selon le JDD :

 

Il est temps qu’on impose tous les trois mois un bulletin de santé du Premier ministre.

Dans la perspective des élections départementales des 22 et 29 mars, Manuel Valls a basé toute sa stratégie sur l’affrontement avec le Front national, dont il assume la "stigmatisation". Exploitant les dérapages de plusieurs candidats frontistes pour ce scrutin, le Parti socialiste a d’ailleurs diffusé ces jours-ci un petit guide anti-FN (que s'est procuré le Lab) à l’intention de ses troupes.

Du rab sur le Lab

PlusPlus