Pasqua et les "travaux forcés" pour les islamistes, article le plus lu cette semaine sur le Lab

Publié à 16h49, le 14 mars 2015 , Modifié à 16h49, le 14 mars 2015

Pasqua et les "travaux forcés" pour les islamistes, article le plus lu cette semaine sur le Lab

BEST-OF HEBDO - Le samedi, c'est jour de Top Hebdo, le classement des cinq articles les plus lus de la semaine sur le Lab. En tête des articles qui vous ont le plus intéressé ces sept derniers jours, la proposition de Charles Pasqua de "recréer les travaux forcés" pour les islamistes.

Complètent le podium des articles les plus lus la boite de tranquillisants sortie par Florian Philippot sur France 2 à l’attention de Manuel Valls, les révélations de Bernard Minet des Musclés sur la défaite de Ségolène Royal en 2007 et les polémiques autour de deux candidats FN.

#1 – Pasqua propose de "recréer les travaux forcés" pour les islamistes

Revoilà Charles Pasqua, l’ancien ministre de l’Intérieur de Jacques Chirac dans les années 1980. Et l’ancien ministre a une idée toute trouvée pour lutter contre les islamistes : "recréer les travaux forcés". Sur France 2, Charles Pasqua propose ainsi "qu’on les mette sur une île !".

[A LIRE ICI]

#2 – DPDA : Philippot sort une boite de tranquillisants pour Valls

La séquence a conclu le houleux débat entre Emmanuel Macron et Florian Philippot le 12 mars au soir dans Des paroles et des actes sur France 2 : à 23h passé, le numéro 2 du FN brandit ce qu'il présente comme une boite de "tranquillisants" à destination de Manuel Valls car le Premier ministre serait "assez énervé en ce moment".

Un passage isolé par le Lab.

[A VOIR ICI]

#3 – Selon Bernard Minet, Royal a perdu en 2007 à cause de sa fronde contre le Club Dorothée

Vingt-six ans plus tard, il en a toujours gros sur la patate. Bernard Minet, cet ancien membre des Musclés, le groupe qui officiait dans le Club Dorothée sur TF1, a publié fin février son autobiographie. Et il y a du Ségolène Royal dedans. D’après l’ancien des Musclés, si la socialiste a perdu l’élection présidentielle de 2007, c’est à cause de sa fronde contre le Club Dorothée. Une fronde qui date, elle, de 1989.

[A LIRE ICI]

#4 – Le candidat FN qui ne voulait plus être candidat FN…

… mais qui est obligé d’être candidat FN. Longtemps, Benjamin Piel a cumulé les fonctions au sein du parti présidé par Marine Le Pen : secrétaire départemental Calvados du FNJ, secrétaire régional Normandie du FNJ, membre du bureau départemental, conseiller municipal de Lisieux, etc. Mais tout ça c'est fini. Profondément choqué par "l'amateurisme affligeant" de la nouvelle secrétaire départementale du FN, Christelle Lechevallier - avec qui il ne s'entend pas hyper bien donc – le jeune frontiste a décidé de quitter toutes ses fonctions au sein du parti. Mais… il reste candidat FN aux départementales.

[A LIRE ICI]

#5 – Un candidat FN poursuivi pour "détention d’images à caractère pédopornographique" 

Après les insultes, l'homophobie, le racisme et l’antisémitisme, c’est désormais pour "détention d’images à caractère pédopornographique" qu’un candidat du parti de Marine Le Pen est dans l’œil du cyclone. Comme l’a révélé France 3 Auvergne, Arnaud Couture, candidat FN du Cusset dans l’Allier - où il était tête de liste aux municipales - a été mis en examen, le 6 mars, pour "enregistrement, détention et diffusion d’images à caractère pédopornographique". L’information a été confirmée par le parquet de Cusset. Ce candidat frontiste a, de fait, été placé sous contrôle judiciaire.

[A LIRE ICI]

Du rab sur le Lab

PlusPlus