Un candidat FN dans l’Allier mis en examen pour "détention d’images à caractère pédopornographique"

Publié à 10h02, le 11 mars 2015 , Modifié à 17h00, le 11 mars 2015

Un candidat FN dans l’Allier mis en examen pour "détention d’images à caractère pédopornographique"

Il ne se passe pas un jour sans qu’un candidat FN aux départementales fasse parler de lui. Après les insultes, l'homophobie, le racisme et l’antisémitisme, c’est désormais pour "détention d’images à caractère pédopornographique" qu’un candidat du parti de Marine Le Pen est dans l’œil du cyclone.

Comme le révèle France 3 Auvergne, Arnaud Couture, candidat FN du Cusset dans l’Allier - où il était tête de liste aux municipales - a été mis en examen, le 6 mars, pour "enregistrement, détention et diffusion d’images à caractère pédopornographique". L’information a été confirmée par le parquet de Cusset. Ce candidat frontiste a, de fait, été placé sous contrôle judiciaire.

"Je ne souhaite pas communiquer à ce niveau-là", a réagi auprès de France 3 ce candidat FN, qui a confirmé sa mise en examen et s’est étonné que le secret de l’instruction ait été violé. Selon La Montagne, Arnaud Couture a mis fin à "l’ensemble de ses fonctions" au Front national et annoncé qu’il allait démissionner de son poste de conseiller municipal de Cusset, où il est candidat le 22 mars.

Au quotidien régional, il se démarque du FN et affirme :

Je ne peux plus faire machine arrière mais, dorénavant, je ne me considère plus comme candidat pour les départementales et à même de porter les couleurs du Front national.

A Europe1.fr, Nicolas Bay, secrétaire général du FN, confirme que l'intéressé "a démissionné du FN". "Sinon, il aurait été exclu", assure l'eurodéputé.

Un bulletin à son nom et étiqueté FN sera bien présent dans les bureaux de vote le 22 mars.

Du rab sur le Lab

PlusPlus