Nadine Morano n’a plus "aucun doute" sur le retour de Nicolas Sarkozy

Publié à 08h25, le 05 juin 2014 , Modifié à 08h28, le 05 juin 2014

Nadine Morano n’a plus "aucun doute" sur le retour de Nicolas Sarkozy
Nadine Morano (Captures d'cran i>Télé)

SI J’EXISTE, C’EST D’ÊTRE FAN – Si un jour, il ne doit en rester qu’une, ce sera sûrement elle. Invitée d’i>Télé ce jeudi 5 juin, Nadine Morano martèle une nouvelle fois son *amour* pour Nicolas Sarkozy. Comme l’hypothèse du retour de l’ancien président s’amplifie, la nouvelle députée européenne joue au prophète, quitte à faire du prosélytisme :

Nicolas Sarkozy doit revenir mettre de l’ordre dans notre famille politique. Les militants voteront. D’ailleurs je voudrais leur lancer un appel et leur dire de rester totalement mobilisés, que face à ce Parti socialiste qui ne nous mène nulle part, face au Front national qui n’apporte aucune solution, ils doivent garder espoir. Avec Nicolas Sarkozy, nous rebâtiront une famille solide et forte.

Là-voilà qui appelle le retour de l’ancien président haut et fort :

Il n’a pas le choix, il doit revenir. […] Nous avons besoin d’un vrai leader, nous avons besoin d’un chef, nous avons besoin de quelqu’un qui incarne une vraie politique. Donc je dis à Nicolas Sarkozy : 'c’est maintenant ou jamais'.

"Le moment du retour est revenu. […] Ça ne fait plus de doute", ajoute Nadine Morano. Elle n’est pas la seule à le penser. Dans Le Monde daté de jeudi 5 juin, Brice Hortefeux, proche parmi les proches de Nicolas Sarkozy, a considéré que son retour était devenu "une nécessité".

Mais Nadine Morano, qui réclame le respect des statuts dans la gestion de la crise rue de Vaugirard, est-elle prête à réclamer le maintien des primaires ? Ah non, car la primaire n’est pas une bonne idée :

Quand je regarde que le Parti socialiste, avec les primaires, s’est doté du plus mauvais candidat, qui est aujourd’hui le plus mauvais président de la 5e République…

Un argument que les anti-primaires pourraient bien réutiliser prochainement. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus