Nicolas Sarkozy veut des jeunes talents "black, blancs, beurs" à ses côtés

Publié à 16h20, le 05 mars 2015 , Modifié à 17h25, le 05 mars 2015

Nicolas Sarkozy veut des jeunes talents "black, blancs, beurs" à ses côtés
Nicolas Sarkozy © KENZO TRIBOUILLARD / AFP

LIFTING - Stéphane Tiki manque manifestement à Nicolas Sarkozy. Pas encore trentenaire, d’origine camerounaise, l’ex-président des Jeunes de l’UMP collait bien avec l’image de renouvellement et de modernité que l’ancien président de la République dit souhaiter promouvoir depuis son retour à la tête du parti de droite. Problème : le très sarkozyste Tiki a dû quitter son poste, faute de papiers en règle.

Pas de quoi pour autant faire renoncer l’ex-locataire de l’Elysée. Selon une indiscret paru dans Challenges ce jeudi 5 mars, Nicolas Sarkozy a chargé son entourage de lui dénicher des talents, "jeunes, blacks, blancs et beurs". Une sorte d’équipe de France politique censée rafraîchir l’image du patron de l’UMP, comme l’assume l’intéressé, cité par le journaliste Nicolas Domenach :

Je ne suis pas neuf, il faut donc du neuf autour de moi.

Depuis son retour à l’automne 2014, à défaut de "tout changer du sol au plafond" au sein de l’UMP, Nicolas Sarkozy a mis en place une équipe de secrétaires nationaux relativement jeune et totalement paritaire. L’organigramme de la formation d’opposition, en revanche, est plutôt loin de refléter le "black, blanc, beur" en question.

Selon Le Canard Enchaîné et Le Monde, l’ex-chef de l’Etat envisage d’ailleurs de réinstaller Stéphane Tiki à la tête des Jeunes de l’UMP dès sa situation régularisée.

Du rab sur le Lab

PlusPlus