Alain Juppé prévient : s'il n'y a pas plus de 500.000 votants à la primaire UMP, il se présentera seul à la présidentielle

Publié à 15h59, le 05 mars 2015 , Modifié à 17h42, le 05 mars 2015

Alain Juppé prévient : s'il n'y a pas plus de 500.000 votants à la primaire UMP, il se présentera seul à la présidentielle
Nicolas Sarkozy et Alain Juppé © JEAN-PIERRE MULLER / AFP

Alain Juppé y pense tous les matins en se rasant. Et même plus souvent. La présidentielle 2017 et, avant, la primaire de la droite. Longtemps, l'ancien Premier ministre a prévenu : si cette primaire n'avait pas lieu, il irait seul quémander les voix des Français pour l'Élysée. Mais maintenant que l'organisation d'une primaire semble acquise, le maire de Bordeaux ne relâche pas sa vigilance. Et continue de prévenir.

Cité par L'Obs ce jeudi 5 mars, Alain Juppé fait part d'une autre revendication : le nombre de participants à cette primaire. Il annonce :

Que ce soit clair, si on ne dépasse pas les 500.000 électeurs, je me présenterai directement devant les Français.

 

Ce nombre de 500.000 votants n'est pas choisi au hasard. Mi-février, Alain Juppé l'avait déjà évoqué dans une interview à Sud-Ouest. "S'il y a 500.000 votants, Nicolas Sarkozy aura toutes ses chances,  s'il y en a trois millions, j'aurai toutes mes chances", avait-il expliqué.

Par sophisme, on peut donc en conclure qu'Alain Juppé envisage sérieusement de se présenter face à Nicolas Sarkozy lors de la prochaine élection présidentielle si jamais ce dernier est désigné lors de la primaire.

Une initiative qui ne semble pas effrayer l'intéressé qui, il est vrai, engrange de plus en plus de soutiens. Également cité par L'Obs, Benoist Apparu, fidèle parmi les fidèles d'Alain Juppé, raconte même avoir reçu un soutien d'un… député socialiste :

Des offres de services, on en reçoit beaucoup. Mais récemment, c'est carrément un député socialiste, oui un député, qui m'a dit : 'Je suis prêt à vous donner un coup de main…' Je n'en suis pas revenu.

 

Et des coups de main, si la primaire rassemble moins de 500.000 électeurs, Alain Juppé en aura bien besoin.

Du rab sur le Lab

PlusPlus