Nommée au gouvernement, l'ancienne porte-parole du PS, Laurence Rossignol, va être "plus sobre" sur Twitter

Publié à 07h23, le 10 avril 2014 , Modifié à 07h23, le 10 avril 2014

Nommée au gouvernement, l'ancienne porte-parole du PS, Laurence Rossignol, va être "plus sobre" sur Twitter
© Maxppp.

Promue porte-parole du PS en mars 2013, Laurence Rossignol avait exercé dans ce rôle une forte liberté de ton. Que ce soit dans ses interventions médiatiques ou sur Twitter, réseau sur lequel la sénatrice PS est très active. Mais cette période "libertaire" est révolue pour l’une des animatrices du courant La gauche durable.

Nommée secrétaire d’Etat à la Famille et aux Personnes âgées – portefeuille pour lequel elle remplace une autre habituée des réseaux sociaux, Michèle Delaunay -, Laurence Rossignol consent donc qu’elle devra mettre sa liberté de parole en sourdine.

A Public Sénat, la sénatrice a ainsi déclaré :

"

Sur Twitter, je risque de vous décevoir un peu. Mon compte risque d’être un peu plus sobre qu’il ne l’a parfois été !

"

Au Lab, on avait régulièrement relevé ses tweets assassins ou polémiques. Comme lorsqu’elle s’en prenait à Luc Chatel lors de l’épisode "Jour de colère", ou lorsqu’elle s’agaçait publiquement de la misogynie d’une une de l’Express.

Cette féministe spécialisée ces dernières années au PS sur les questions d’environnement s’était également faite remarquée en se faisant pincer, par les caméras du Petit Journal de Canal+, en jouant à un jeu sur sa tablette, en plein hémicycle du Sénat lors des débats sur le mariage homosexuel.

Du rab sur le Lab

PlusPlus