Pour Ségolène Royal, un "gouvernement de combat" doit "remporter des buts contre le chômage"

Publié à 06h57, le 07 avril 2014 , Modifié à 06h57, le 07 avril 2014

Pour Ségolène Royal, un "gouvernement de combat" doit "remporter des buts contre le chômage"
© Maxppp.

FOOTPOLITIQUE - "Je suis sûre que ce gouvernement va réussir s’il reste soudé, collectif." Invitée du Grand Jury RTL/Le Figaro/LCI, dimanche 6 avril, Ségolène Royal a défini ce qu’était, selon elle, un "gouvernement de combat".

Une expression qu’elle explique, en partie, via une petite métaphore sportive. De sport collectif bien sûr.

Un gouvernement de combat, c’est un état d’esprit, une volonté de gagner.

Mais c’est aussi, une volonté de "remporter des buts contre le chômage", grâce à une équipe resserrée, soudée.

"Comment dès lors marquer des buts avec des joueurs qui auparavant n’en marquaient pas ?" est ainsi demandé à la nouvelle ministre de l’Ecologie du gouvernement Valls. Et celle qui briguera la présidence de la région Poitou-Charentes en 2015 d’assurer que le changement de Premier ministre et de méthode de gouvernance sera efficace. Comme un club de foot qui change son entraîneur et espère le "choc psychologique" :

La motivation et la dynamique collective, c’est quelque chose de très important.

Du rab sur le Lab

PlusPlus