Présidence de l'UMP : Bruno Le Maire et Hervé Mariton bataillent à propos du soutien d'un sénateur

Publié à 18h12, le 17 novembre 2014 , Modifié à 18h12, le 17 novembre 2014

Présidence de l'UMP : Bruno Le Maire et Hervé Mariton bataillent à propos du soutien d'un sénateur
Bruno Le Maire et Hervé Mariton © Montage via MaxPPP

Nouvel épisode dans la campagne interne à l'UMP pour désigner le successeur de Jean-François Copé. Ce lundi 17 novembre, Bruno Le Maire se félicite, sur Twitter, du soutien du sénateur de Moselle Philippe Leroy :

Sauf que Bruno Le Maire n'est pas le seul à revendiquer ce soutien parlementaire. Hervé Mariton, autre candidat à la présidence de l'UMP avec Nicolas Sarkozy, a immédiatement réagi au message de son adversaire, expliquant que non, Philippe Leroy, c'est son soutien à lui :

Au Lab, un proche d'Hervé Mariton s'étonne de l'attitude de Bruno Le Maire. Il dit :

Philippe Leroy a parrainé Hervé Mariton et, lorsque nous l'avons eu au téléphone, il lui a répété son soutien. La course aux parrainages est terminée depuis deux mois. Bruno Le Maire ne doit pas se sentir très à l'aise ni très fort, pour aller débaucher les soutiens des autres.

Un sentiment très différent du côté de Bruno Le Maire dont l'équipe assure que Philippe Leroy votera bien pour le député de l'Eure pour la présidence de l'UMP. Un proche du candidat explique au Lab :

On a eu Philippe Leroy au téléphone qui nous confirme son soutien. Il a effectivement apporté son parrainage à Hervé Mariton parce qu'il voulait des candidatures de diversités mais il soutient Bruno Le Maire et votera Bruno Le Maire pour la présidence de l'UMP. Parrainage ne veut pas dire soutien.

Contacté par Le Lab, Philippe Leroy n'a pas répondu à nos sollicitations.

Le premier tour pour la présidence de l'UMP aura lieu le 29 novembre. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus