Retraite de François Hollande : l'Elysée contre-attaque et parle de 15.114 euros net mensuels

Publié à 08h10, le 12 décembre 2014 , Modifié à 16h20, le 12 décembre 2014

Retraite de François Hollande : l'Elysée contre-attaque et parle de 15.114 euros net mensuels
François Hollande © REUTERS/Martin Bureau/Pool

GUERRE DES CHIFFRES - Une semaine après les révélations de Marianne sur le montant de la future retraite de François Hollande lorsqu'il ne sera plus président de la République, l'Elysée contre-attaque et avance ses propres chiffres. Le détail a ainsi été donné à l'AFP et relayé.

En tout, l'actuel chef d'Etat pouvait compter sur 35.700 euros brut par mois selon Marianne. Le calcul de l'Elysée aboutit à un montant total 15.114 euros net mensuels.

Trois différences principales : l'Elysée communique en rémunération nette et non brute. Et précise que François Hollande ne siègera pas au Conseil constitutionnel une fois en dehors de l'Elysée. Il ne percevra donc pas ses 12.000 euros indemnités.

Enfin, alors que Marianne évaluait le total de ses mandats locaux à 6.000 euros par mois (en tant qu'ex-président de conseil général, adjoint au maire, maire et conseiller régional), l'Elysée ne compte que 235 euros net mensuels.

Marianne révélait également que François Hollande, ancien magistrat à la Cour des comptes, était en simple "détachement" de la fonction publique et non en disponibilité. Il continuait ainsi à cumuler des points retraite, ce qui pouvait lui apporter à l'avenir 5000 euros brut par mois. L'Elysée ne dément pas cette information mais parle de 3.473 euros net.

En tout, l'actuel chef d'Etat pouvait compter sur 35.700 euros brut par mois selon Marianne.  Le calcul de l'Elysée aboutit à un montant total 15.114 euros net mensuels.

Voici le détail de la réponse écrite de l'Elysée :

- 3.473 euros net mensuels au titre de sa retraite de conseiller référendaire de la Cour des comptes ;
- de l'ordre de 235 euros mensuels net comme ancien élu local ;
- 6.208 euros net par mois comme parlementaire ;
- 5.184 euros net par mois lorsqu'il n'exercera plus les fonctions de président de la République ;
- de l'ordre de 545 euros (en un versement unique) pour ses activités d'enseignement et une somme de 168 euros net annuels pour celles d'avocat.

Du rab sur le Lab

PlusPlus