Sur France 2, l'intervention de Nicolas Sarkozy n’a pas attiré plus de téléspectateurs que la moyenne

Publié à 15h59, le 22 janvier 2015 , Modifié à 16h49, le 22 janvier 2015

Sur France 2, l'intervention de Nicolas Sarkozy n’a pas attiré plus de téléspectateurs que la moyenne
Nicolas Sarkozy © Capture d'écran France 2

Pour Nicolas Sarkozy ce devait être le moyen de repasser à l’offensive et de répondre aux mesures de lutte contre le terrorisme annoncées par Manuel Valls. Mais l’intervention de l’ancien chef de l’Etat sur le plateau du 20h de France 2, mercredi 21 janvier, n’a pas connu le succès escompté.

Avec 5,2 millions de téléspectateurs (20% de part d’audience) au moment de l’interview de Nicolas Sarkozy –entre 20h10 et 20h28- le journal de David Pujadas n’a pas décollé de son audience habituelle. Il est même légèrement en deçà de la moyenne des audiences du JT de France 2 au mois de Janvier (5,3 millions de téléspectateurs pour 20,5% de part d’audience).

Mercredi, l’intervention de l’ex-président de la République s’est retrouvée devancée par le JT de TF1 (6,6 millions de téléspectateurs) et le feuilleton de France 3 "Plus belle la vie" (5,2 millions de téléspectateurs) comme le relève jeudi BFM-TV.

C’est une déception pour le chef de l’UMP dont les derniers passages à la télévision avaient toujours réunis plus de 8 millions de personnes, avec un pic à 9,1 millions de téléspectateurs en juillet 2014, sur TF1, après sa mise en examen pour "corruption active", "trafic d’influence actif" et "recel de violation du secret de l’instruction".

Sur une semaine, le journal de mercredi a même fait une de ses moins bonnes audiences, comme le prouve ce document que Le Lab s’est procuré auprès de France Télévisions :

L’histoire en rappelle une autre. Au mois de juin 2013, François Hollande s’était invité sur le plateau de l’émission Capital, sur M6. Alors que l’Elysée espérait cinq millions de téléspectateurs, le président de la République n’avait attiré que 2,8 millions de personnes, soit un peu moins que la moyenne de l’émission, alors fixée à 3,3 millions de spectateurs.

Du rab sur le Lab

PlusPlus