Les voix réclamant la démission de Jérôme Lavrilleux de son mandat de député européen se multiplient

Publié à 14h16, le 31 mai 2014 , Modifié à 18h26, le 01 juin 2014

Les voix réclamant la démission de Jérôme Lavrilleux de son mandat de député européen se multiplient
Jérôme Lavrilleux. © Maxppp.

A peine élu, déjà débarqué ? Dans la tourmente de l’affaire Bygmalion, pour laquelle il a avoué et reconnu "des dérapages", Jérôme Lavrilleux est sous pression. Celui qui vient d’être élu député européen UMP le 25 mai voit de nombreuses voix commencer à réclamer sa démission.

Ainsi, après le numéro 3 de sa liste, Jean-Paul Gauzès, c’est au tour de l’eurodéputée centriste Sylvie Goulard, du patorn de la fédé UMP du Pas-de-Calais Daniel Fasquelle et de Laurent Wauquiez de s’emporter contre l’indécence de voir Jérôme Lavrilleux siéger comme député à Strasbourg.

Invitée de l’émission Mediapolis, sur Europe 1, ce samedi 31 mai, l’eurodéputée Modem estime ainsi qu’il "faut que la France envoie au Parlement européen des personnalités qui ne sont pas dans une situation d’ambiguïté" :

Est-ce que Monsieur Lavrilleux peut aller au Parlement européen dans ces conditions-là ? Cette affaire a éclaté et la question de savoir si cette personne peut aller se réfugier au Parlement européen est posée.

"Nous avons une tolérance en France, et c’est ce qui nourrit les extrêmes, à un certain nombre de conflits d’intérêts qui n’est pas partagé par nos partenaires dans d’autres pays", ajoute Sylvie Goulard.

Ce 31 mai, sur Twitter, c’est le député UMP du Pas-de-Calais, et président de la fédération UMP locale, Daniel Fasquelle qui enjoint Jérôme Lavrilleux de démissionner. Une question d’"éthique" et de "crédibilité" selon lui :

[Edit 1er juin] Ce dimanche 1er juin, Laurent Wauquiez est venu s'ajouter à la liste de ceux qui demandent à Jérôme LAvrilleux de renoncer à son mandat d'eurodéputé. Invité du  1213 Dimanche sur France 3, le député UMP a estimé que "Jérôme Lavrilleux doit démissionner", ajoutant :

S'il ne le faisait pas, le Parlement européen devrait s'en saisir.

Invitée de BFM Politique, ce dimanche, Valérie Pécresse est allée dans le même sens que Laurent Wauquiez.

Il devrait démissionner. Il le doit à l’UMP mais aussi pour l’image de la France à Bruxelles.

Du rab sur le Lab

PlusPlus