Vote de confiance de Manuel Valls: qui vote pour, qui votre contre

Publié à 12h52, le 08 avril 2014 , Modifié à 14h23, le 08 avril 2014

Vote de confiance de Manuel Valls: qui vote pour, qui votre contre
Maxppp

Il y a ceux qui voteront pour, et ceux qui voterontcontre. A l'Assemblée nationale, c'est jour de grandes manoeuvres ce 8 avril. Manuel Valls s'apprête à faire son grand discours de politique générale, qui sera suivi d'un grand vote de confiance des députés. Le Lab vous récapitule ce qu'ont prévu de voter les députés.

> Le PS divisé

Une immense majorité votera pour, certains se réservent le droit de s'abstenir. Plus de 80 députés socialistes (sur 275 membres) menacent en effet de ne pas donner leur voix à Manuel Valls à l'issue de son discours de politique générale. Des députés frondeurs, reçus dimanche dernier à Matignon, qui demandent notamment à donner leur avis sur le pacte de responsabilité, et à pouvoir l'amender. Une façon de faire monter la pression moquée par l'UDI Jean-Christophe Lagarde, qui assure à une journaliste du Monde que tous voteront la confiance. 

Quelques heures avant son grand discours, le Premier ministre a réuni les députés PS pour leur faire part de plusieurs garanties. Il a notamment prévu un collectif budgétaire pour juin prochain.

> Pour l'UMP, et puis quoi encore ?

Pour Christian Jacob, le président du groupe UMP, la conférence de presse commence par un lapsus. Christian Jacob parle en effet du "discours de politique générale du président de la République", avant de se corriger :

Le patron des députés du parti d'opposition annonce que ses troupes (191 députés) voteront contre la confiance. A l'unanimité, précise-t-il. Un trublion a néanmoins fait entendre sa voix ces derniers temps: Frédéric Lefebvre, qui a annoncé qu'il pourrait voter la confiance. Une sortie moquée par Christian Jacob : "il a peut-être cru que c'était le 1er avril". Compris, Fred ?

> L'UDI à l'unanimité contre la confiance 

Comme le tweete un journaliste de MediapartManuel Valls ne pourra pas compter sur les voix des 29 députés UDI, orphelins de leur président de groupe Jean-Louis Borloo. "Non, nous ne pouvons pas voter la confiance", assure Jean-Christophe Lagarde aux journalistes. Le président du groupe UDI, Jean-Louis Borloo, convalescent, ne votera quant à lui pas du tout. 

> Les radicaux de gauche avec Manuel 

Belle pioche pour Manuel Valls. Les Radicaux de gauche, qui sont 17 au sein de leur groupe voteront la confiance à Manuel Valls, comme l'annonce le député Thierry brailliard sur Twitter :

> Le NON du Front de gauche

"Ce qui est mou est flou", justifie le député apparenté communiste André Chassaigne, pour expliquer que le Front de gauche ne votera pas la confiance au nouveau gouvernement. Autrement dit: l'abstention, qui serait un choix mou pour les députés de la gauche de la gauche, serait trop floue. Le président du Groupe de la Gauche démocrate et républicaine (GDR), annonce donc que lui et ses 14 acolytes diront non à Manuel Valls.

> Les écolos votent pour

Entre l'abstention et le vote pour, ils ont hésité. Les députés écologistes, qui sont 18 à l'Assemblée, ont finalement décidé à une large majorité de voter la confiance. 10 députés écolos voteront pour, 5 s'abstiendront, et une députée "réfléchit encore", selon Sergio Coronado.

*NB: le nombre de députés par groupe est issu du site de l'Assemblée nationale.

Du rab sur le Lab

PlusPlus