"Voyage au pays de la désillusion" : dans un livre, Cécile Duflot explique pourquoi elle a quitté le gouvernement

Publié à 11h51, le 17 août 2014 , Modifié à 11h57, le 17 août 2014

"Voyage au pays de la désillusion" : dans un livre, Cécile Duflot explique pourquoi elle a quitté le gouvernement
François Hollande et Cécile Duflot. © Reuters.

Avant la rentrée politique d’EELV, Cécile Duflot pose ses jalons. Ministre du Logement du gouvernement Ayrault, Cécile Duflot, qui tiquait déjà sur l’orientation économique de François Hollande, confiait avoir "une muselière". Mais une muselière qui lui permettait "un peu de l’ouvrir".

Sortie du gouvernement, la muselière ôtée, Cécile Duflot peut désormais "l’ouvrir" et revenir sur son expérience gouvernementale. Et elle le fait dans un ouvrage à paraître le 25 août, comme le révèle le JDD de ce dimanche 17 août, à l’intitulé aussi acide que parlant :

"

De l’intérieur. Voyage au pays de la désillusion.

"

Dans ce qui apparaît déjà comme une critique du hollandisme, celle qui a quitté le gouvernement au moment où Manuel Valls a remplacé Jean-Marc Ayrault à Matignon, reconnait avoir "échoué" dans son entreprise d'influencer sur la gauche la politique du gouvernement et de François Hollande, elle qui était pourtant présentée comme la chouchoute du président :

"

J'ai essayé d'aider le président de la République à tenir ses promesses, de l'inciter à changer la vie des gens, de le pousser à mener une vraie politique de gauche. Et j'ai échoué. Alors je suis partie.

"

Interpellée par de nombreuses personnes sur Twitter suite à l’annonce de la sortie de son livre, l’ancienne patronne des Verts explique que "c’est un récit sincère de quelqu’un qui est partie". Et, ajoute-t-elle :

"

Et pas de gaieté de cœur.

"

Ce n'est surement pas de gaieté de cœur que Manuel Valls et François Hollande liront l'ouvrage, à l'aube d'une rentrée compliquée.

Du rab sur le Lab

PlusPlus