Henri Guaino : "A la place de Roselyne Bachelot ? Je me suicide"

Publié à 21h21, le 03 juillet 2012 , Modifié à 21h39, le 03 juillet 2012

Henri Guaino : "A la place de Roselyne Bachelot ? Je me suicide"
Henri Guaino sur Canal Plus, mardi 3 juillet.

HUMOUR NOIR - Henri Guaino, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy,  a déclaré lundi 2 juillet devant les caméras de Canal Plus, qu'à la place de Roselyne Bachelot, il se suiciderait.

Le matin du 2 juillet, il dénonçait sur France Info la "vulgarité" de Roselyne Bachelot, coupable d'avoir écrit des passages peu flatteurs sur lui, dans le livre A feu et à sang (Flammarion).

  1. "A la place de Roselyne Bachelot, je me suicide."

    Sur canalplus.fr

    Henri Guaino était l'invité lundi 2 juillet du Grand Journal de Canal Plus. Le Lab avait alors relevé qu'il pensait une réélection de Nicolas Sarkozy possible en 2017.

    Mardi 3 juillet, c'est François Fillon qui est l'invité du Grand Journal. Michel Denisot lui propose de réagir au passage de l'ancienne plume de Nicolas Sarkozy dans La Boite à Questions, la veille.

    Question posée à Henri Guaino par une certaine Yvette, vivant à Valenciennes : 

    "

     Vous êtes Roselyne Bachelot pour 24H, que faites-vous ?

    "

    Réponse du député UMP des Yvelines :

    "

    Je me suicide.

    "

    Un passage diffusé sur Canal Plus mardi 3 juillet et isolé par France TV Info. 

    Réaction très mesurée de François Fillon, ami de Roselyne Bachelot : un soupir pour Guaino, une critique du livre de son ancienne ministre :

    "

    C'est quand même très excessif, vous en conviendrez.

    J'ai dit [à Roselyne Bachelot] que je n'avais pas forcément apprécié son livre. [...] 

    Quand on a exercé des fonctions en confiance pendant un certain nombre d'années, on attend un tout petit peu avant de publier ses souvenirs.

    "

Du rab sur le Lab

PlusPlus