Delanoë et NKM condamnent l'action d'une Femen, seins nus dans l'église de la Madeleine

Publié à 16h31, le 20 décembre 2013 , Modifié à 16h49, le 20 décembre 2013

Delanoë et NKM condamnent l'action d'une Femen, seins nus dans l'église de la Madeleine
Capture d'écran d'un tweet du fil français des Femen.

Bertrand Delanoë et Nathalie Kosciusko-Morizet condamnent l'action d'une membre du mouvement féministe Femen qui s'est introduite ce vendredi 20 décembre dans l'église de la Madeleine (8e) et s'est exhibée seins nus sur l'autel pour manifester contre l'Eglise catholique.

Une photo choc et une légende militante tweetées par le compte @FemenFrance :

"Je découvre avec surprise et tristesse la nouvelle provocation des Femen à l’intérieur de l’église de la Madeleine", écrit le maire de Paris dans un communiqué.

"

Je réprouve un acte qui caricature le beau combat pour l'égalité femmes-hommes, sème la discorde dans la société parisienne et choque inutilement de nombreux croyants.

"

Deux heures avant le maire de Paris, c'est la candidate UMP qui rêve de lui succéder, Nathalie Kosciusko-Morizet qui tweete "Stop à la provocation!".

"Ces femmes ne représentent qu'elles-mêmes et ne contribuent en rien à faire avancer les droits des femmes, bien au contraire", estime également l'ancienne ministre et maire UMP du VIIème arrondissement de Paris, Rachida Dati, dans un communiqué de presse mis en ligne sur ses profils Facebook et Twitter.

A lire aussi sur le Lab :

> Le nouveau timbre Marianne inspiré d'une Femen

> Quand le gouvernement saluait la libération d'une Femen en Tunisie

> Marine Le Pen accueillie par les Femen en Bretagne

Du rab sur le Lab

PlusPlus