Comment Fleur Pellerin utilise Twitter

Publié à 16h08, le 14 octobre 2012 , Modifié à 16h08, le 14 octobre 2012

Comment Fleur Pellerin utilise Twitter
Fleur Pellerin, à Bercy, le 19 juillet 2012. (Maxppp)

"Cela ne va pas augmenter votre productivité personnelle".  Jeudi 11 octobre, la ministre chargée de l’Economie numérique intervenait au Women’s forum de Deauville. Elle y a disserté sur son utilisation, méfiante voire hostile, du numérique et des réseaux sociaux.

 

  1. "Cela ne va pas augmenter votre productivité"

    La ministre de l’Economie numérique, Fleur Pellerin, appartient-elle à la tendance "numérique méfiante" comme la qualifie L’Usine nouvelle qui a relevé son intervention sur le sujet lors du Women’s forum de Deauville, jeudi 11 octobre ?

    Les confidences de Fleur Pellerin lors de cette manifestation sont parlants quant à son usage du numérique.

    Elle, qui n’a pas tweeté pendant 10 jours avant de s’y remettre ce dimanche 14 octobre, livre sa vision de Twitter. Un réseau social qu’elle n’aime finalement pas trop. Question d'égo ?

    D’abord cela prend du temps d’en rédiger (des tweets, ndlr) et ensuite suivre les autres, je n’ai pas tellement envie car c’est souvent des choses assez désagréables que je lis sur moi.

    Ministre de l’économie numérique, Fleur Pellerin développe une vision double des réseaux sociaux :

    En fait, il y a un niveau macro et un niveau micro avec le numérique.

    Et la ministre de préciser sa pensée :

    Sur le plan macro, toutes les données montrent que c’est un puissant levier de croissance, de compétitivité des entreprises.

    Sur le plan personnel, c’est plus complexe. Passer sa journée à poster sur Facebook ou à jouer à Angry birds sur son mobile, c’est sûr que cela ne va pas augmenter votre productivité personnelle.

     

Du rab sur le Lab

PlusPlus