Copé: après "le racisme anti-blanc", les enfants privés de pain au chocolat à cause du ramadan

Publié à 09h21, le 06 octobre 2012 , Modifié à 16h56, le 07 octobre 2012

Copé: après "le racisme anti-blanc", les enfants privés de pain au chocolat à cause du ramadan
(Maxppp)

Nouvelle sortie fracassante de Jean-François Copé. Cette fois, le prétendant à la présidence de l'UMP a déclaré qu'il "est des quartiers où les enfants ne peuvent pas manger leur pain au chocolat car c'est le ramadan".

C'est à Draguignan, ce vendredi 5 octobre, pour son premier meeting de campagne officielle que Jean-François Copé s'est montré en champion de la "droite décomplexée". 

Après la polémique du "racisme anti-blancs", le secrétaire général de l'UMP a souhaité poursuivre sur sa ligne dure : "Ce n'est pas à SOS-Racisme de nous dire quel type de racisme il convient de combattre", a-t-il aussi lancé aux militants. 

Des propos diffusés en direct sur internet et assumés dans la foulée par Jean-François Copé sur Twitter :

Il est des quartiers où les enfants ne peuvent pas manger leur pain au chocolat car c'est le ramadan #Draguignanjeanfrancoiscope.fr

— Jean-François Copé (@jf_cope) Octobre 5, 2012

Ce n'est pas à SOS-Racisme de nous dire quel type de racisme il convient de combattre #Draguignanjeanfrancoiscope.fr

— Jean-François Copé (@jf_cope) Octobre 5, 2012

Une sortie qui n'a pas manqué de faire réagir les utilisateurs de Twitter. Entre indignation et bons mots, voici quelques réactions :

#Copé prit le #painauchocolat, le rompit et le Donat aux électeurs du FN en disant : "prenez, mangez en tous, ceci est mon corps électoral".

— Samuel Cogez (@SamuelCogez) Octobre 5, 2012

J'ai trouvé un nouveau surnom pour @jf_cope : Le Pen au chocolat. #PainAuChocolat

— Diego-san (@vinceakadiego) Octobre 5, 2012

Le #PainAuChocolat de #Copé c'est un peu "le bruit et les odeurs" de Chirac... En pire... En bien pire...

— Bruno Roger-Petit (@B_Roger_Petit) Octobre 5, 2012

Il est des quartiers où les enfants ne peuvent pas manger leur #painauchocolat car c'est le ramadan ? Qu'ils mangent de la brioche !

— Petula Moore (@PetulaMoore) Octobre 5, 2012

La candidat à la présidence de l'UMP avait déjà créé la controverse avec "racisme anti-Blanc". C'était l'expression utilisée dans le Manifeste pour une droite décomplexée, ouvrage signé par Jean-François Copé, paru le 4 octobre. Mais également un classique de la rhétorique du Front national. 

Voir la vidéo du meeting à Draguignan (extrait diffusé par iTélé) : 

>> D'où vient cette histoire de "pains au chocolat" ? 

Comme le signale Florent Peiffer sur Twitter, Jean-François Copé raconte déjà cette histoire dans son Manifeste pour une droite décomplexée. Ouvrage qu'il vient de publier. 

A la page 41, il explique : 

Je pense à ces parents d'élèves traumatisés parce qu'un de leurs fils, qui prenait son goûter à la sortie du collège, s'est fait arracher sa nourriture des mains par une bande de jeunes qui se prenait pour une brigade iranienne de promotion de la vertu : "pas pendant le ramadan !", avait-elle ordonné.

 

Du rab sur le Lab

PlusPlus