De 1974 à 2012 : la dernière journée des candidats

Publié à 10h33, le 06 mai 2012 , Modifié à 10h42, le 06 mai 2012

De 1974 à 2012 : la dernière journée des candidats
(Maxppp)

Chaque dimanche de second tour, c'est la même chose. Les deux candidats qualifiés font des grands sourires aux objectifs en glissant leur bulletin dans l'urne puis passent l'apres midi à attendre la victoire suprême ou la défaite cuisante.
Le Lab a sélectionné quelques pépites de l'INA depuis 1974 pour attendre 20 heures en révisant ses classiques.

  1. 19 mai 1974 : Chamalières gagne contre Château-Chinon

    En 1974, François Mitterand vote à Château-Chinon dans la Nièvre, ville dont il est maire. Il se rend devant les urnes peu après 12h30, en compagnie de sa femme.

    Valéry Giscard d'Estaing glisse, lui, son bulletin dans l'urne à Chanonat dans le Puy-de-Dôme puis entame une  tournée des bureaux de vote à Chamalières, ville dont il était maire. Il vote à 11 heures, seul. Le futur président de la République signe des autographes et serre quelques mains. 

    La journée des candidats en images : 

    Verdict des urnes : Valéry Giscard d’Estaing 50,8% - François Mitterrand 49,2 %

  2. 10 mai 1981 : la revanche de Château-Chinon

    Sur ina.fr

    Le président-candidat vote le premier à 11h15 à la mairie de Chanonat après avoir assisté à la messe à l'église gothique de Saint Saturnin à 10km. Il passe ensuite son après-midi dans le château familial de la Varvasse où il apprendra sa défaite.

    Cliquez-ici pour lire le compte rendu du 10 mai 1981 sous la plume d'Alain Duhamel dans Libération.

    François Mitterrand arrive à 12h30, en compagnie de son épouse Danielle,  à Chateau-Chinon, ville dont il est maire. Il vote deux fois, une pour lui et une par procuration pour une personne agée. Il regagne ensuite l'hôtel du Vieux Morvan où il loue une chambre à l'année. 

    A lire aussi sur le site du Nouvel Observateur : le récit heure par heure de sa soirée de victoire.

    Verdict des urnes :  Valéry Giscard d’Estaing : 48,2% - François Mitterrand 51,8%

  3. 1988 : un 8 mai très particulier

    Sur ina.fr

    Particularité du second tour de l'élection présidentielle de 1988 : elle se déroule un 8 mai.

    L'hommage aux victimes de la guerre, place de l'Etoile à Paris se fait donc en présence de François Mitterrand, Président de la République candidat à sa réélection et de Jacques Chirac, son Premier ministre et candidat du RPR. 

    Puis, dans l'après-midi, chacun se rend dans son fief électoral. François Mitterrand à Chateau-Chinon, comme toujours depuis 1965. Jacques Chirac, lui, vote à Sarran en Corrèze.

    Verdict des urnes : François Mitterrand : 54% - Jacques Chirac : 46%

  4. 7 mai 1995 : Sarran contre Cintegabelle

    Sur ina.fr

    En 1995, Lionel Jospin est choisi pour représenter le PS face à Jacques Chirac à l'élection présidentielle. 

    Le candidat du Parti socialiste vote à Cintegabelle, en Haute-Garonne. Mais avant de se rendre dans l'isoloir, l'ancien premier secrétaire du PS assiste à une cérémonie au monument au mort de Cintegabelle. 

    Regardez la suite :

    Comme toujours, Jacques Chirac vote à Sarran, en Corrèze avant de regagner sa mairie de Paris pour attendre les résultats.

    Verdict des urnes : Jacques Chirac : 52,6% - Lionel Jospin : 47,4%

    Jacques Chirac inaugure alors une mode télévisée devenue un classique des soirées électorales : la course poursuite en moto.

  5. 5 mai 2002 : Sarran contre Saint-Cloud

    Sur ina.fr

    En 2002 le second tour de la présidentielle oppose Jacques Chirac au candidat du Front national, Jean-Marie Le Pen.

    Le président de la République a glissé son bulletin dans l'urne à Sarran, en Corrèze (vers deux minutes de la vidéo ci-dessous) avant de regagner l'Elysée puis la salle parisienne du Tapis Rouge

    Jean-Marie Le Pen votait lui à Saint-Cloud, dans les Hauts-de-Seine, commune abritant son château où il invite la presse à suivre la soirée électorale (vers 6 minutes 30 de la vidéo ci-dessous). 

    Verdict des urnes : Jacques Chirac : 82,2% - Jean-Marie Le Pen: 17,8 %

  6. 6 mai 2007 : Neuilly gagne contre Melle

    Sur ina.fr

    En 2007, la candidate du PS se rend dans son bureau de vote, vers midi, à Melle dans les Deux-Sèvres. Elle mange ensuite avec ses proches et quelques journalistes dans sa maison voisine et prend la route de Paris en début d'après-midi. Elle apprendra sa défaite dans son QG de campagne, 282 boulevard Saint Germain.  

    Exactement à la même heure, vers midi, Nicolas Sarkozy se rend lui dans son bureau électoral de l'île de la Jatte, à Neuilly-sur-Seine, en compagnie de ses deux belles-filles, mais sans son épouse. Il rejoint ensuite son QG, rue d'Enghien où il apprend sa victoire quelques heures avant de se rendre au Fouquet's.  

    Verdict des urnes : Nicolas Sarkozy : 53,3% - Ségolène Royal : 46,7%

Du rab sur le Lab

PlusPlus