Le jour le plus long : suivez la journée du second tour de l'élection présidentielle

Publié à 10h58, le 06 mai 2012 , Modifié à 14h00, le 06 mai 2012

Le jour le plus long : suivez la journée du second tour de l'élection présidentielle
Jour de second tour d'élection présidentielle. Une très longue journée pour les candidats. (Reuters)

#LEJOURLEPLUSLONG - Dimanche 6 mai. Jour de vote pour le second tour de l'élection présidentielle et fin de la course à l'Elysée. Les Français votent entre 8 heures et 20 heures, lors d'une journée interminable pour les candidats. 

Le Lab sélectionne pour vous les moments forts de cette journée. Suivez ici tous les événements de ce second tour. 

Sur Twitter, suivez #lejourlepluslong

  1. Un écran géant monté à la Bastille

    La ville de Paris et le Parti socialiste sont discrets sur les festivités de dimanche soir en cas de victoire, mais ils se préparent tout de même à fêter l'éventuelle victoire de leur candidat.
     
    Place de la Bastille, des ouvriers en gilets fluorescents montés sur des mini-grues installaient dès samedi après-midi des projecteurs sur les lampadaires devant l'Opéra.
     
    Des empilements de barrières métalliques grises étaient placés sur différents coins de la place, y compris au pied de la colonne. 
     
    Et sur les réseaux sociaux, cela se voit aussi. Compilation en tweets et en images : 
     
     

     

    L'écran géant est monté place de la Bastille. twitter.com/NicolasPri7/st…

    — Nicolas Prissette (@NicolasPri7) Mai 6, 2012

    Un truc se prépare place de la Bastille. (photo Facebook de Jean-Christophe Bourdillat) twitter.com/jeromegodefroy…

    — Jérôme Godefroy (@jeromegodefroy) Mai 6, 2012

     
     

    Vient de publier une photo instagr.am/p/KSe5b2EQsQ/

    — Mathieu Magnaudeix (@mathieu_m) Mai 6, 2012

     
     
     

    Place de la Bastille déjà bloquée, ça sent bon... twitter.com/pierrehaski/st…

    — pierrehaski (@pierrehaski) Mai 6, 2012

     
     
     
     

    Place de la #Bastille, ça s'active plus qu'à la #Concorde. Une scène est déjà installée.1/4 twitter.com/MarionMourgue/…

    — Marion Mourgue (@MarionMourgue) Mai 6, 2012

     
     
     
     

    A la Bastille, les préparatifs s accélèrent: les grues s affairent et des podiums ont été montés devant l'Opera twitter.com/GermainMoyon/s…

    — Germain Moyon (@GermainMoyon) Mai 6, 2012

     
     
     

    Les cars régie TV anticipent que les places de parking seront rares à la #bastille ce soir! #France2012twitter.com/chebilinkF24/s…

    — ChebilinkF24 (@chebilinkF24) Mai 6, 2012

     
     
     
     

    Le vote a a peine commence et ca s'active deja à la #Bastille#France2012twitter.com/chebilinkF24/s…

    — ChebilinkF24 (@chebilinkF24) Mai 6, 2012

     
     
     
     

    J'ai comme l'impression que tout est prêt pour ce soir... Au cas où ;-) #Tulle#Bastilletwitter.com/LudovicPiedten…

    — Ludovic Piedtenu (@LudovicPiedtenu) Mai 6, 2012

  2. 71,96 % de participation à 17 h

    Le ministère de l'Intérieur vient de l'annoncer : le taux de participation à 17h, en france métropolitaine, est de 71,96 %.

    Pour rappel, en 2007, à la même heure, le taux de participation était de 75.00 %. En 2002, ce taux était 67.58 %.

    Au premier tour de l'élection présidentielle, le taux de participation était, à 17h, de 70,59 %.

    D'après l'Ifop, le taux de participation à 20 h est estimé à 81,5 %

  3. La chasse au tweet

    Sur lejdd.fr

    Le Journal du Dimanche dévoile le particulier trésor de la Commission de contrôle de l’élection présidentielle lors du premier tour de l'élection présidentielle :

    Plus de 180 captures d’écran affichant des résultats avant l’heure.

    Cette autorité a scruté les résultats diffusés en toute illégalité sur les réseaux sociaux Petites phrases codées de type #RadioLondres et liens vers les grands médias étrangers ont été passé au peigne fin. 

    Résultat : 180 captures récoltés dont on ignore si les auteurs feront l'objet de poursuites.  

  4. Hollande dédicace un bulletin "Nicolas Sarkozy"

    Sur twitter.com

    Après son déjeuner au Central, à Tulle, François Hollande s'est prêté à une petite séance d'autographes sur un coin de table. Mais sur quoi signer lorsqu'on revient du bureau de vote ? Un "fan" a trouvé la solution: il lui a tendu son bulletin restant, celui au nom de Nicolas Sarkozy. Le candidat socialiste l'a bien volontier honoré de sa signature.

    La photo ne montre malheureusement pas le petit mot qui l'accompagne. Le bulletin, lui, pourrait bien devenir collector.

    Le moment a été immortalisé par la journaliste du Point Charlotte Chaffanjon, et posté sur twitter:

    François Hollande dédicace un bulletin de vote " Nicolas Sarkozy"#tulle#elyseetwitter.com/CChaffanjon/st…

    — Charlotte Chaffanjon (@CChaffanjon) Mai 6, 2012

  5. Les sarkozystes à la Concorde

    En cas de victoire, l'entourage de Nicolas Sarkozy a aussi prévu des festivités place de la Concorde. Avec un peu moins d'espoir qu'à gauche cependant. 

    Un camion est prévu, qui peut s'ouvrir et mettre en place un podium avec un système de sonorisation. D'après le JDD, le temps de montage est très court, ce qui est pratique "quand on n'est pas favori". 

    L'installation pourrait se décider vers 19 heures. 

    Quelques cars-régie de télévision sont déjà sur place prêt à retransmettre les événements en direct, si événements il y a : 

    Les journalistes TV se tiennent prêts a un rassemblement de l' #UMP place de la #Concorde#2ndtouryfrog.com/h7tl8ljj

    — Pauline Froissart (@pfroissart) Mai 6, 2012

  6. DSK dans son fief

    DSK n'a pas dit un mot. A son bureau de vote de Sarcelles, l'ancien patron du FMI a voté vers 12h00 dans un bureau de vote d'une école de la ville, située à proximité de l'Hôtel de ville.

    Accueilli et accompagné par le député-maire de la ville et l'un de ses proches, François Pupponi (PS), Dominique Strauss-Kahn a fait le tour du bureau de vote et salué les personnes présentes avant de déposer son bulletin dans l'urne.

    (Reuters)

  7. "L'homme s'est écroulé peu après avoir déposé son bulletin dans l'urne"

    Sur leprogres.fr

    Un homme de 86 ans est décédé dimanche matin, victime d'un malaise peu après avoir voté, à Joux, une petite commune du Rhône proche de Tarare, comme le dévoile le site internet du Progrès.

    "L'homme s'est écroulé peu après avoir déposé son bulletin dans l'urne, à 9h40", explique l'AFP, cité par lefigaro.fr.
    Un autre bureau de vote a été mis en place dans la mairie pour accueillir les électeurs.

  8. L'UMP place son écran devant l'église Saint-Nicolas-du-Chardonnet

    Sur twitter.com

    L'UMP passe la soirée électorale à la Mutualité, à Paris, dans le 5e arrondissement.

    Un écran géant est installé à l'extérieur. Hasard ou coincidence : il est surmonté de la voisine église de Saint-Nicolas-du-Chardonnet, lieu emblématique des intégristes catholiques français. 

    Image : 

    Devant le QG de @NicolasSarkozy un grand écran surmonté de la croix de l'église Saint-Nicolas-du-Chardonnet. twitter.com/BSportouch/sta…

    — Benjamin Sportouch (@BSportouch) Mai 6, 2012

  9. 30.66% de participation à midi

    30,66 % : taux de participation métropole à 12h pour le #2ndtour de l'élection #présidentielle2012, contre34,11 % au #2ndtour 2007

    — Ministère intérieur (@Place_Beauvau) Mai 6, 2012

    Le ministèré de l'Intérieur l'annonce : la participation, à midi, dans les bureaux de vote de métropole est à la hausse.

    A cette heure, 30,66 % des électeurs se sont rendus devant les urnes. C'est davantage qu'au premier tour. Le 22 avril, à midi, la participation était de 28.29%. 

    En 2007, la mobilisation était en revanche plus forte avec une participation de 34.11% à midi. 

  10. Nicolas Sarkozy vote à Paris

    Bureau de vote numéro 26 à Paris, Nicolas Sarkozy a voté autour de midi. Le président de la République a accompli son devoir civique accompagné de Claude Goasguen, maire du XVIe arrondissement et de son épouse, Carla Bruni. 

    Par la suite, il devrait se rendre à l'Elysée afin d'y passer la journée, jusqu'à apprendre les résultats de l'élection. 

  11. Des bureaux de vote saccagés à Marseille

    Marseille vote sous tension aujourd'hui. Selon un communiqué de Renaud Muselier, patron de la fédération UMP des Bouches-du-Rhône, des bureaux de vote ont été saccagés dans la nuit. 

    Des actes de vandalisme ont été constatés dans une demie douzaine de bureaux de vote des 4e et 5e arrondissements de la ville.

    Parmi les dégâts constatés,  des serrures ont été forcées, plusieurs murs ont été montés bloquant l'accès aux bureaux. Sur les murs, des menaces de mort ont été inscrites : "ce tombeau sera votre tombeau", pouvait-on lire dimanche matin aux abords des bureaux.

  12. A 10h30, Hollande vote à Tulle

    Le candidat socialiste à l'Elysée a voté dimanche à 10H30 à Tulle, dans son fief de Corrèze. Costume sombre, chemise blanche et cravate bleue-noire, François Hollande a serré de nombreuses mains dans le bureau de vote Marie-Laurent, une petite salle des fêtes.

    A son entrée dans le bureau de vote une soixante de curieux l'attendaient, en plus des journalistes, et l'ont applaudi.

    Que va faire François Hollande de cette journée ? 

    Le Lab vous livre ici un programme de la journée pour le candidat socialiste. Journée qui s'annonce très longue ... 

  13. Bayrou le bon élève

    Dès 9 heures, François Bayrou a voté à Pau. Le président du Modem est le premier des candidats éliminés a avoir voté pour le second tour.

    Le centriste a fait savoir aux journalistes présents qu'il ferait une déclaration dimanche soir après le résultat du vote, mais ne participerait pas aux différents plateaux de télévision organisés pour commenter l'issue de l'élection présidentielle.

  14. Les bureaux de vote sont ouverts

    C'est parti. Près de 46 millions d'électeurs sont attendus devant les urnes.

    En métropole, les bureaux de vote sont ouverts dimanche de 8 heures et resteront ouverts jusqu'à 18h00, voire jusqu'à 20h00 dans des grandes villes.

    Dans 65.000 bureaux de vote, les Français sont inviter à choisir entre Nicolas Sarkozy et François Hollande. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus