Des députés PS écrivent à Valls pour lui demander de rectifier plusieurs points de la loi Travail

Publié à 07h32, le 14 mars 2016 , Modifié à 07h32, le 14 mars 2016

Des députés PS écrivent à Valls pour lui demander de rectifier plusieurs points de la loi Travail
Catherine Lemorton © JACQUES DEMARTHON / AFP

ECOUTE-NOUS - Ce ne sont pas des députés étiquetés frondeurs. Pourtant, ils sont échaudés par la première mouture présentée du projet de loi travail porté par la ministre Myriam El Khomri. Et alors que François Hollande et Manuel Valls doivent présenter ce lundi 14 mars une nouvelle version de cette loi El Khomri, un groupe de députés PS a écrit au Premier ministre pour lui faire part de leur réticences et lui demander certaines rectifications.

Ainsi ont-ils pris la plume, vendredi 11 mars, comme le révèle France Info, pour demander à Manuel Valls de "rectifier ou supprimer quatre des mesures les plus controversées du projet de réforme du code du travail", écrit la radio.

Parmi ces députés, deux élus qui devraient être en première ligne lors du débat parlementaire à venir. Ainsi Catherine Lemorton, présidente de la commission des affaires sociales de l’Assemblée qui doit se saisir de ce projet de loi, et Christophe Sirugue, fortement pressenti pour être le rapporteur du texte, font-ils partie des signataires de cette missive au Premier ministre.

Leur objectif ? Rectifier ou supprimer donc plusieurs points polémiques du texte : la suppression du plafonnement des indemnités prud’homales, la réécriture de l’article modifiant la définition du licenciement économique, le recours au référendum en entreprise.

C’est ce lundi que Manuel Valls doit rendre les nouveaux arbitrages de l’exécutif, recevant à 13 heures une délégation de parlementaires socialistes avant la deuxième étape du séminaire prévu avec eux dans la soirée. Aura-t-il entendu les doléances de ses élus ?

Du rab sur le Lab

PlusPlus