Royal en boucle: la victoire, c'est aussi grâce à moi

Publié à 09h51, le 07 mai 2012 , Modifié à 11h46, le 07 mai 2012

Royal en boucle: la victoire, c'est aussi grâce à moi
Ségolène Royal le 6 mai 2012 (Reuters)

VIDEO - Depuis la victoire de son ancien compagnon, Ségolène Royal se félicite... de sa campagne de 2007. Au micro de BFM TV le 6 mai au soir, et de nouveau sur France Info au petit matin, l'ancienne candidate insiste: "Le combat de 2007 a permis 2012".

Cinq ans plus tard, elle continue de regretter le manque de rassemblement socialiste autour de sa candidature: "Il m'a manqué leur soutien sans faille". Et ne cache pas son envie d'accéder à la présidence de l'Assembléenationale, comme un lot de consolation.

  1. "J'ai réussi à ce que la gauche se réapproprie des symboles"

    Sur franceinfo.fr

    Il m’a manqué le rassemblement des socialistes, leur soutien sans faille puisque, souvent, quand je faisais des propositions – très innovantes c’est vrai – elles étaient contestées.

    Aujourd’hui elles ont été intégrées dans le projet de François Hollande. (...) J’ai réussi à ce que la gauche se réapproprie des symboles qui étaient le monopole de la droite comme le drapeau, la marseillaise que jamais les socialistes n’utilisaient dans leurs meetings.

    J'ai reçu beaucoup de critiques de mon propre camp quand j’ai parlé de Nation. C’est dire le chemin considérable qui a été accompli. (...) Les leçons qui ont été tirées ont permis cette victoire.

     
    Ségolène Royal tient à le rappeler: le succès de François Hollande s'est construit sur les bases de 2007. Sans elle, rien n'aurait été possible. C'est ce qu'elle a avancé sur France Info au matin du 7 mai, c'est déjà ce qu'elle répétait sur BFM TV la veille au soir:
     

    Le combat de 2007 a permis aussi 2012 parce qu'un certain nombre d’idées neuves ont été portées en 2007, qui ont été ensuite intégrées et ont fait bouger le pays tout entier.
     
     
    En 2007 j’ai bousculé tout cela, et aujourd'hui – comme François Hollande l’a reconnu– toutes ces idées ont mûri et sont intégrées.

     
     

Du rab sur le Lab

PlusPlus