Jean-Marie Le Pen annonce l'implosion du FN s'il est viré

Publié à 12h46, le 09 avril 2015 , Modifié à 12h46, le 09 avril 2015

Jean-Marie Le Pen annonce l'implosion du FN s'il est viré
Jean-Marie Le Pen © GUILLAUME SOUVANT / AFP

POUVOIR DE NUISANCE - Le Front national aurait-il des tendances suicidaires ? À en croire Jean-Marie Le Pen, oui, totalement. Le cas du fondateur du parti est en question. Un bureau exécutif – ha non pardon, une "réunion de travail" - doit se tenir ce jeudi 9 avril au siège du parti, à Nanterre. Le maintien ou non du président d'honneur du FN dans ses fonctions doit y être abordé.

Les temps ont changé : désormais, l'exclusion de Jean-Marie Le Pen du FN n'est pas un sujet tabou. L'idée est évoquée. Mais le père de Marine Le Pen prévient : s'il est viré, le parti risque d'imploser. Interrogé par RTL, il a envoyé ce message à sa fille :

 

Ça me parait être une idée tellement mirobolante qu'elle contient en elle-même le risque d'implosion du Front. Si cette décision était prise, elle serait complètement folle. Le prestige que je conserve assez naturellement au sein du FN provoquera des remous considérables et pour elle [Marine Le Pen] une perte d'influence qu'elle ne mesure sans doute pas.

Et Jean-Marie Le Pen d'imaginer que "Marine Le Pen souhaite [sa] mort, peut-être, c'est possible". "Mais elle ne doit pas compter sur ma collaboration", ajoute le président d'honneur du FN. Sur sa collaboration, non, mais sur son pouvoir de nuisance, très certainement.

Jean-Marie Le Pen a par exemple déjà prévenu qu'il maintenait sa candidature en PACA pour les régionales. Mercredi 8 avril, dans un communiqué, la présidente du FN a pourtant annoncé qu'elle s'opposera, "lors du bureau politique du 17 avril prochain qui doit investir les têtes de listes pour les élections régionales, à sa candidature en Provence-Alpes-Côte d’Azur".

Du rab sur le Lab

PlusPlus