Un rien gêné par le cas Jean-Marie Le Pen, le FN s'embourbe dans sa communication

Publié à 11h31, le 09 avril 2015 , Modifié à 11h35, le 09 avril 2015

Un rien gêné par le cas Jean-Marie Le Pen, le FN s'embourbe dans sa communication
Marine Le Pen © AFP PHOTO / JOEL SAGET

Comme si les frasques du fondateur ne suffisaient pas, voici que le Front national s'embourbe dans sa communication. Ce jeudi 9 avril, le service de presse du parti a envoyé un communiqué expliquant, de manière assez sibylline, que non, aucun bureau exécutif ne se réunirait ce jour pour décider ou non de trancher la tête de Jean-Marie Le Pen (c'est-à-dire de l'exclure). Voici ce qu'on peut lire :

La rumeur d'un bureau exécutif qui se déroulerait cet après-midi est totalement infondée.

 

Sur Twitter, le vice-président du FN Louis Aliot explique également que la tenue d'un bureau exécutif est une fausse information colportée par "des imbéciles et relayé par la presse".

Le problème est que parmi ces "imbéciles" ou "petits marquis qui veulent se faire mousser", pour reprendre les mots de Louis Aliot, il y a Florian Philippot. Sur RMC, le vice-président du FN l'a répété plusieurs fois : oui, il y aura un bureau exécutif du FN ce jeudi 9 avril pour évoquer le sort de Jean-Marie Le Pen. Voici l'échange entre Jean-Jacques Bourdin et Florian Philippot :

-          Jean-Jacques Bourdin : Que va-t-il se passer aujourd'hui ? Il y a quoi ? Un bureau exécutif ? Il y a quoi ?



-          Florian Philippot : Oui, il y a un bureau exécutif, oui.



-          Jean-Jacques Bourdin : À quelle heure ?



-          Florian Philippot : Dans l'après-midi.



-          Jean-Jacques Bourdin : Qui siège dans ce bureau exécutif?



-          Florian Philippot : Oh bah c'est statutaire.



-          Jean-Jacques Bourdin : Vous êtes combien ?



-          Florian Philippot : On doit être huit ou neuf.



-          Jean-Jacques Bourdin : Huit ou neuf ? Vous pouvez me dire la vérité, ce qu'il va se passer…



-          Florian Philippot : Je ne sais pas exactement, on doit être neuf.



-          Jean-Jacques Bourdin : Donc Jean-Marie Le Pen ?



-          Florian Philippot : Donc Jean-Marie Le Pen.



-          Jean-Jacques Bourdin : Il sera là ?



-          Florian Philippot : Ah non, là, il ne sera pas là, non.

Florian Philippot a donc bien confirmé que le bureau exécutif du FN se tiendra ce jeudi. Selon les statuts du parti, le bureau exécutif est "constitué de droit par le président, les vice-présidents, le secrétaire général, le trésorier et le délégué général". Ce qui nous donne : Marine Le Pen, Jean-François Jalkh, Louis Aliot, Marie-Christine Arnautu, Steeve Briois, Florian Philipot, Nicolas Bay et Wallerand de Saint Just.

L'information donnée par Florian Philippot va dans le sens de celle diffusée par… Marine Le Pen mercredi 8 avril. Elle a dit:

C’est avec une profonde tristesse que je suis contrainte de réunir rapidement un bureau exécutif afin d’envisager avec lui les moyens de protéger au mieux les intérêts politiques du Front National.

Dans ce même communiqué, la présidente du FN expliquait qu'elle s'opposerait, le 17 avril, lors du bureau politique (ce qui est différent) à la candidature de Jean-Marie Le Pen aux régionales en PACA.

On est peu perdu... De fait, la situation s'est un peu éclaircie grâce à Nicolas Bay. Sur BFMTV, le secrétaire général du FN a expliqué qu'il n'y aurait pas de bureau exécutif du FN ce jeudi 9 avril. Mais c'est tout comme. Il a dit :

Florian Philippot a indiqué, ce qui est parfaitement exact, qu'il y a une réunion qui aura lieu cette après-midi. Vous savez, des réunions de travail, il y en a quasiment tous les jours au siège du Front national.

 

Tous les jours, certes. Mais dans cette ambiance, certainement pas. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus