L’interview inattendue de Karine Berger, la députée PS qui s’autoproclame "extraordinairement influente"

Publié à 11h34, le 21 juin 2013 , Modifié à 16h13, le 21 juin 2013

L’interview inattendue de Karine Berger, la députée PS qui s’autoproclame "extraordinairement influente"
Karine Berger. (MaxPPP)

JE SUIS TROP BALEZE - C'est une interview passée inaperçue dimanche 16 juin qui fait beaucoup parler ce vendredi 21 juin. Karine Berger, députée socialiste des Hautes-Alpes s'attire de nombreux sarcasmes après un entretien à La Provence dans lequel elle exprime sans fard son autosatisfaction.

La madame économie du PS se vante ainsi d'être une "vraie intellectuelle", assure qu'elle ne pensait pas être élue "aussi vite" et a  "vraiment l'impression que tout ce [qu'elle pensait] faire et réaliser, ça s'est passé".

Petit top 3 des déclarations les plus immodestes de cette interview :

#EX-TRA-OR-DI-NAI-RE-MENT INFLUENTE

Karine Berger a une très haute considération de son rôle à l'Assemblée  : 

Effectivement, je suis l'un des députés les plus visibles.

J'ai le sentiment surtout d'être extraordinairement influente dans l'équilibre croissance - austérité.

Ma voix a fortement porté et le Président de la République l'a entendue.

De même pour la loi bancaire. J'avoue que cette capacité à faire bouger les lignes dès la première année de mon élection a sans doute surpris... C'est aussi le fruit de ma motivation, de mon ambition et de mon énergie.

#LA STAR DES MONTAGNES

L'ambitieuse quadragénaire se vit, tout simplement, comme la femme qui reconciliera les Hautes-Alpes et le reste de l'Hexagone :

Beaucoup m'abordent en me disant : "On parle énormément de vous."

J'y vois une occasion pour les Haut-Alpins de se rabibocher avec le reste du pays puisque, au bout du compte, on parle des Hautes-Alpes.

#MATIGNON LA HARCÈLE

Karine Berger semble en avoir marre d'être appellée par Jean-Marc Ayrault : 

Au mois de novembre, je me suis aperçue que je n'avais plus dîné avec des amis depuis mon élection. Et ce soir-là, je suis appelée par Matignon et le Premier Ministre, j'ai dit non !

Cet été, je prendrai un peu de repos car j'en ai besoin. Il y a quelques jours, j'ai eu un malaise dû au surmenage sans doute...

#FAUX COMPTE TWITTER

<img src="http://i.imgur.com/AxRvgjv.png" alt="" width="500" />

Un "compte parodique (ou presque)" de l'élue a même été ouvert pour l'occasion sur Twitter. 

Ce dont s'est plaint la députée qui a demandé, et obtenu, sa fermeture.

#FESTIVAL DE VANNES

Une interview qui provoque un déluge de réactions moqueuses sur Twitter.

#COULISSES DE LA PROVENCE

Le site de LCP donne la parole à l'auteur de l'article, correspondant de presse pour La Provence à Gap. Maurice Fortoul défend la députée qui n'est, selon lui "pas prétentieuse" mais "ambitieuse".

Sur les conditions de l'entretien, en tête à tête, à Gap, le journaliste précise que Karine Berger ne l'a pas relu et assure : "peut-être que j’ai retranscris de manière simple, mais tout ce que j’ai écrit elle me l’a dit".

Du rab sur le Lab

PlusPlus