L'Assemblée va effacer Jérôme Cahuzac d'une vidéo de présentation

Publié à 19h19, le 22 octobre 2013 , Modifié à 06h26, le 23 octobre 2013

L'Assemblée va effacer Jérôme Cahuzac d'une vidéo de présentation
Captures d'écrans d'une vidéo de l'Assemblée nationale sur laquelle apparaît Jérôme Cahuzac.

Le cabinet de Claude Bartolone annonce au Lab ce mardi 22 octobre que l'Assemblée va "prochainement" accéder à la requête du député UDI François Sauvadet demandant le retrait des images de Jérôme Cahuzac sur une vidéo institutionnelle.

Comme l’écrit L’Express sur son site et dans son édition papier à lire ce mercredi 23 octobre, le député centriste de la Côte-d’Or a envoyé un courrier au président de l'Assemblée nationale.

Dans cette lettre datée du 9 octobre que Le Lab s’est procurée, l’ancien ministre indique avoir été “particuliérement choqué de constater que le film institutionnel diffusé en début de visite pour présenter les travaux de notre assemblée contient plusieurs images de Jérôme Cahuzac au banc du gouvernement”.

En regardant la vidéo à la loupe et au ralenti, il est en effet possible de voir à sept reprises l'ancien ministre du Budget sur les bancs du gouvernement dans un film de 15 minutes réalisé en 2012 baptisé "Une journée à l'Assemblée nationale", proposé aux visiteurs du Palais Bourbon et à tous les internautes sur le site de l'Assemblée (colonne de droite en suivant ce lien).

Comme ici, l'air rêveur : 

Et ci-dessous tout en bas à droite :  

Après trois paragraphes pour critiquer “les mensonges de l’ancien ministre du budget”, coupable d’une “véritable trahison”, d’avoir “jeter l’opprobre sur l’ensemble de la classe politique” et dénoncer ce film comme un “très mauvais signal envoyé à ceux qui découvrent notre institution”, François Sauvadet conclut :

"

Je souhaiterais que vous preniez les dispositions nécessaires pour mettre un terme à cette situation

"

Contacté par Le Lab ce mardi 22 octobre, le cabinet du président de l'Assemblée nationale ne donne ni date ni précisions techniques mais assure que Jérôme Cahuzac va disparaître "prochainement" de cette vidéo institutionnelle, en expliquant que ce délai est uniquement du à des raisons budgétaires : 

"

Tout a un coût mais cela va être fait.

"

[Bonus track] Cliquez sur l'image ci-dessous pour lire la lettre de François Sauvadet en intégralité : 

Du rab sur le Lab

PlusPlus