La campagne de François Fillon vue par Gérard Longuet : "On n’imagine pas un suicide public mieux organisé"

Publié à 11h08, le 24 mars 2017 , Modifié à 11h08, le 24 mars 2017

La campagne de François Fillon vue par Gérard Longuet : "On n’imagine pas un suicide public mieux organisé"
© Gérard Longuet © LIONEL BONAVENTURE / AFP

Depuis les premières révélations du Canard Enchainé sur le Penelopegate, la campagne de François Fillon est loin d’être une sinécure. Ses déplacements sont compliqués, son parti dispersé façon puzzle et il se retrouve 3ème dans les sondages. Distancé par Marine Le Pen et Emmanuel Macron, le leader de la droite tente de retrouver un peu d’oxygène politique lors de ses meetings et s’évertue à mobiliser ses troupes autour de sa personne. Ses affaires sont, selon lui, le fruit d’une "machination" ourdie par les socialistes et un "cabinet noir de l'Elysée". C’est ce qu’il répète depuis des semaines espérant mobiliser son électorat et ses proches autour de cette théorie.  

Mais pour certains, l’affaire des costumes (qu’il a rendu car dit-il c’était une erreur de jugement) est  celle de trop. Le cœur n’y est plus. Dans son édition du 23 mars, l’Opinion rapporte cette  sentence de l’un de ses soutiens, Gérard Longuet. Le sénateur de la Meuse aurait lâché à des proches :

 

"

On n’imagine pas un suicide public mieux organisé.

"

Nicolas Dupont-Aignan, autre candidat de droite avait déjà osé une comparaison avec le pilote de la Germanwings.  Pour lui, l'obstination du candidat faisait penser à celle du "pilote allemand de l’avion qui s’est écrasé contre la montagne. Il s’enferme dans le cockpit et conduit son électorat à la catastrophe." Pas un élu LR n'était aller aussi loin. Lassé de cette situation, le 6 mars dans les colonnes du Monde, Benoist Apparu évoquait plus sobrement une question de psychologie. Il déclarait:

 

"

Il faut que nous sortions tous des analyses politiques, ce qui se joue est du ressort de la psychologie.  

"

Trois semaines plus tard, Gérard Longuet, très proche du candidat, semble penser *un peu* la même chose. Et si vous voulez un petit récap’ de toutes les étapes du feuilleton, c’est ICI.

 

Du rab sur le Lab

PlusPlus