Mélenchon profite du débat face à Le Pen

Publié à 21h12, le 28 février 2012 , Modifié à 19h45, le 29 février 2012

Mélenchon profite du débat face à Le Pen
Le débat entre Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen a fait beaucoup de bruits sur les réseaux sociaux. (tequilarapido)

Le Lab lance le Labomètre. Chaque mercredi, nous publierons les résultats d’une analyse permettant de mesurer l’activité des candidats à la présidentielle sur Twitter et Facebook. En collaboration avec Tequila Rapido, l’idée est d’offrir une vision détaillée de l'empreinte numérique des prétendants à l’Elysée sur les réseaux sociaux. 

La semaine dernière a été marquée par de nombreux débats télévisés largement commentés sur les réseaux sociaux et qui ont permis aux candidats de faire du bruit. Notamment Jean-Luc Mélenchon qui profite des conditions de son débat face à Marine Le Pen.

  1. #LePenAPeur

    Diffusés aux heures de grande écoute, les débats télévisés ont été largement commentés sur les réseaux sociaux et ont permis aux candidats de faire du bruit, notamment sur Twitter. C'est Jean-Luc Mélenchon le principal bénéficiaire de cette exposition médiatique.

    Le candidat du Front de gauche a convié ses abonnés à retweeter le message : "RT si tu penses que #LePenAPeur de Jean-Luc Mélenchon et du débat démocratique" et a profité à plein de ce moment. 

    Ce texte a été repris presque 600 fois. Ce qui en fait donc le tweet politique le plus repris de la semaine. 

    Surfant sur la même tonalité, on peut retenir que François Hollande tacle la prestation au JT de 20h de Nicolas Sarkozy et les regrets du président-candidat à propos du Fouquet's en le qualifiant de "petit garçon bafouillant". Un message repris 375 fois sur Twitter.

    Le buzz de l'arrivée de Nicolas Sarkozy sur Twitter retombe avec seulement 81 abonnés recrutés par publications alors que François Bayrou en compte 314 et Marine Le Pen 146.

  2. Sur Facebook, Le Pen gagne trois places

    Au delà du bruit créé par les uns et les autres, trois candidats tirent leurs épingles du jeu : Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon et François Bayrou. 

    • La présidente du Front national a bénéficié d’une forte exposition télévisuelle le jeudi 23 février sur France 2. Ce débat s’est prolongé sur le dernier statut Facebook de la candidate consacrée à sa visioconférence avec la Polynésie. (aucun statut à propos de l’émission n’ayant été publié) sur lequel les internautes ont réagi de façon négative à son attitude durant l’émission générant un taux d’engagement spectaculaire (16,27%).
    • Même effet, pour Jean-Luc Mélenchon sur Facebook lorsque celui-ci confirme son face-à-face avec la candidate du FN (il bénéficie d'un taux d’engagement à 9,47%) mais avec des commentaires plus positifs.
    • Le patron du Modem propose lui un référendum sur les institutions le samedi 25 février. Une proposition commentée sur les réseaux sociaux sans susciter l’adhésion des internautes puisque François Bayrou recrute moins de fans sur Facebook que la période précédente (7000 sur la période précédente contre 1000 cette fois).
  3. Le débat qui fait débattre

    Sur Facebook, c'est Marine Le Pen qui suscite le plus d'engagement. Avec sa publication sur la visioconférence avec la Polynésie, elle a fait réagir 16,27% de sa communauté. De fait, c'est dans ce status que les abonnés à la patronne du FN réagissent au débat face à Jean-Luc Mélenchon. 

    [View the story "New Story" on Storify]

  4. Quand Mélenchon appelle au RT, ça marche

    Sur Twitter, RT veut dire ReTweet, transmettre à ses abonnés la publication d'un utilisateur. Et quand Jean-Luc Mélenchon appelle au retweete, cela fonctionne. Les internautes ont massivement (597 fois) recopier son message sur le débat face à Le Pen : 

    RT si tu penses que #LePenAPeur de Jean-Luc Mélenchon et du débat démocratique ! #dpda

    — Mélenchon présidons! (@melenchon2012) Février 23, 2012

    Les deux autres tweets qui ont le plus fait réagit sur le réseau social sont : 

    J'ai été touché par les regrets sur le Fouquet's. On aurait dit un petit garçon bafouillant qu'il n'y retournerait pas! #FInter

    — François Hollande (@fhollande) Février 23, 2012

    Je serai demain soir l'invité de la rédaction du journal de 20h de France 2 présenté par David Pujadas - NS

    — Nicolas Sarkozy (@NicolasSarkozy) Février 21, 2012

  5. L'étude complète

    Voir l'étude complète :

  6. Méthodologie

    Échantillon : 

    Ensemble des espaces de prises de paroles officiels sur les réseaux sociaux (Facebook et Twitter) des candidats à l'élection présidentielle française.

    Sont analysées les fan pages officielles et les comptes Twitter officiels des personnalités politiques ci-après : Nathalie Arthaud (LO), François Bayrou (MODEM), Nicolas Dupont-Aignan (Debout La République), François Hollande (PS), Eva Joly (EELV), Marine Le Pen (FN), Jean-Luc Mélenchon (Front de Gauche), Philippe Poutou (NPA), Nicolas Sarkozy (UMP), Dominique de Villepin (République Solidaire), Corinne Lepage (Cap 21) 

    Mode de recueil et méthodologie: 

    Automatique grâce à l'outil Superviz.in via les API de Facebook et Twitter. L'analyse qualitative est ensuite réalisée par un social media manager au sein de l'agence Tequilarapido. Les classements sur chacune des plateformes sont déterminés à partir de la performance des candidats sur la période d'analyse à partir de 3 indicateurs de mesure : 

    • Facebook : Acquisition de fans, Engagement moyen des audiences sur les publications, Acquisition de fans par publication 
    • Twitter : Acquisition de followers, Nombre de mentions du compte du candidat, Acquisition de followers par publication 

    Période d'analyse :

    20 au 26 Février 2012 soit une période consécutive de 7 jours. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus