L’argument-blague de Juppé pour l’élire dès le premier tour de la primaire

Publié à 20h36, le 03 mars 2016 , Modifié à 20h36, le 03 mars 2016

L’argument-blague de Juppé pour l’élire dès le premier tour de la primaire
Alain Juppé. © AFP

Si François Hollande et Nicolas Sarkozy sont des adeptes des petites blagues, Alain Juppé n’est pas en reste. Souvent présenté comme austère, le maire LR de Bordeaux aime pourtant user d’un bon mot. Et en ce moment, le favori des sondages pour la primaire de la droite et du centre a une "blague favorite lorsqu’il est en déplacement sur le terrain pour mobiliser ses comités de soutiens", écrit L’Obs en kiosques ce jeudi 3 mars dans un "Téléphone rouge".

Ainsi, quand il rappelle le fonctionnement de la primaire et le coût de deux euros pour participer à chaque tour du scrutin, Alain Juppé lance sa blagounette qui ressemble à un argument pour le faire élire dès le premier tour de la primaire :

"

Vous l’aurez compris : élisez-moi dès le premier tour. Vous économiserez 2 euros !

"

Depuis qu’il est en campagne pour remporter le scrutin qui doit déterminer le candidat de l’opposition pour la présidentielle de 2017, Alain Juppé joue sur le terrain de l’humour. N’avait-il pas lancé, en septembre 2014, alors que le débat sur le changement de nom de l’UMP traversait la droite :

"

On peut aussi appeler ça le PMU à la place de l’UMP.

"

Lolilol.

Rebelote en avril 2015 quand l’ancien Premier ministre avait fait un festival de petites blagues lors qu’un questions-réponses sur Twitter.

Du rab sur le Lab

PlusPlus