Laurent Wauquiez regarde beaucoup trop Star Wars et veut se battre contre "l'Empire galactique"

Publié à 09h11, le 05 juillet 2017 , Modifié à 09h11, le 05 juillet 2017

Laurent Wauquiez regarde beaucoup trop Star Wars et veut se battre contre "l'Empire galactique"
© Gif via Europe 1

Dans l'agenda de Laurent Wauquiez, une date est marquée d'une croix rouge : le mercredi 13 décembre. Ne cherchez pas une quelconque signification politique, il n'y en pas, du moins pas encore. Il s'agit simplement de la date de sortie au cinéma de Star Wars : Episode VIII - The Last Jedi. Et quelque chose nous dit que le président de la région Rhône-Alpes sera dans le plus beau cinéma du Puy-en-Velay ce soir-là pour profiter des aventures de Rey, Finn et Poe.

Laurent Wauquiez semble en effet être un fan acharné de la saga créée par George Lucas. En témoignent les nombreuses allusions que fait l'élu LR à ce sujet. Dernier exemple en date ce mercredi 5 juillet, sur l'antenne d'Europe 1. Alors qu'on l'interroge sur une éventuelle – voire extrêmement plausible – candidature à la présidence de Les Républicains, Laurent Wauquiez se met à dénoncer… "l'Empire galactique" que représente selon lui le mouvement La République en marche. Il dit :

Mon approche est au fond assez simple. En ce moment, on voit très bien qu'il y a une volonté assez hégémonique d'En Marche d'étendre une espèce d'Empire galactique sur la totalité de la politique française. Eh bien il y a un petit noyau de rebelles qui portent la voix de l'opposition. Et croyez-moi, ce petit noyau de rebelles est bien destiné à essayer de renverser la donne.  

 

Un pitch d'un probable spin-off de Star Wars à voir ci-dessous en vidéo :

Au fond, Laurent Wauquiez refuse de dire pour l'instant s'il est candidat à  la présidence de LR. 

On ne peut s'empêcher de noter que le président d'Auvergne-Rhône-Alpes développe une certaine addiction vis-à-vis de Star Wars. Dans Le Figaro, fin juin, l'ancien député de Haute-Loire expliquait qu'il se voyait bien en Luke Skywalker de la droite – ou Astérix. " Je trouve que c’est un beau combat. On part de rien, tout semble mort mais toute forme d’espoir n’est pas perdue. Quelque part, au fond de la galaxie, survit un petit camp irréductible !", disait-il. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus