Le bras d'honneur de Gérard Longuet sur le plateau de Public Senat

Publié à 19h20, le 31 octobre 2012 , Modifié à 06h56, le 01 novembre 2012

Le bras d'honneur de Gérard Longuet sur le plateau de Public Senat
Gérard Longuet sur le plateau de la Preuve par 3, sur Public Senat.

Mardi 30 octobre, les téléspectateurs de Public Sénat ont eu la surprise de voir Gérard Longuet faire un bras d'honneur à la fin de l'émission Preuve par 3 dont il était l'invité.

Le son étant coupé, difficile de savoir à qui s'adressait ce geste.

Comme Gérard Longuet était interrogé précédemment sur son opposition à la légalisation du mariage et de l'adoption pour les couples homosexuels, de nombreux téléspectateurs ont pu croire que l'ancien ministre de l'Industrie faisait un bras d'honneur aux partisans du mariage homo.

Les militants de l'association LGBT de Metz, Couleurs gaies sont allés faire une capture d'écran du geste sur le site de Public Sénat et l'ont posté sur Facebook avec la légende "Gérard Longuet fait-il un bras d'honneur au mariage pour tous ?". Une image reprise par le site Yagg.

Gérard Longuet ne tarde pas à donner sa propre version. Interrogé par BFMTV, l'ancien ministre de la Défense et des anciens combattants assume et s'explique.

Il s'agit de sa réponse à une dépêche reprenant les déclarations de Mohamed Cherif Abbas, ministre algérien des moudjahidine, les anciens combattants, qui demande pour son pays "une reconnaissance franche des crimes perpétrés à leur encontre par le colonialisme français".

C'est donc au ministre algérien que Gérard Longuet a fait un bras d'honneur. Geste "populaire" exécuté "de bon coeur", insiste-il même sur BFMTV.

"Populaire" comme le Fouquet's vu par Christian Estrosi ?

En attendant, l'émission qui sera redifusée sur Public Sénat mercredi 31 octobre à 19h30 et 23h30, ainsi que jeudi à 00h15, a été expurgée de son générique. Le passage avec le bras d'honneur a également été supprimé de la vidéo en ligne sur le site de Public Sénat. 

[Edit le 1er novembre] Ajout de la vidéo diffusée sur le site de LCP

Du rab sur le Lab

PlusPlus