Le député socialiste Razzy Hammadi se défend après la diffusion d'une vidéo d'altercation à Montreuil

Publié à 12h53, le 19 janvier 2014 , Modifié à 13h15, le 19 janvier 2014

Le député socialiste Razzy Hammadi se défend après la diffusion d'une vidéo d'altercation à Montreuil
Le député socialiste Razzy Hammadi en novembre 2013. (Vincent Isore/MaxPPP)

Le député socialiste Razzy Hammadi, candidat à la mairie de Montreuil (Seine Saint-Denis), a dû s'expliquer dimanche 19 janvier sur sa participation à une bagarre, après la diffusion d'une vidéo le mettant en cause.

Sur son compte Facebook, Razzy Hammadi ne dément pas être l'homme très énervé visible dans une vidéo de mauvaise qualité, filmée au téléphone portable :

"

Cette scène s'est déroulée il y a plus de 6 mois aux abords d'un événement culturel qui se tenait à Montreuil.

Personne ne peut comprendre ces images en dehors du contexte de violence et de peur dans lequel ma compagne, mes amis et moi-même étions.

"

Dans la vidéo tournée de nuit et montée, un homme, dont on distingue mal les traits, s'emporte contre un interlocuteur en termes très insultants, notamment :

"

L'affaire, elle est terminée, enculé de ta race.

"

Les dernières secondes de la vidéo laissent entrapercevoir l'homme, présentant une ressemblance avec le député socialiste, ainsi que l'a relevé le journaliste de FranceTVinfo Bastien Hugues.

Contacté par le Lab, Razzy Hammadi a renvoyé à sa page Facebook, sans souhaiter commenter davantage. Sur sa page, il s'explique sur les propos tenus :

"

Seule la peur, pour ma compagne avant tout, m’a conduit à tenir ces propos.

"

Bien que sa publication sur Youtube date du 27 décembre dernier, la vidéo a jusque là connu une audience confidentielle (quelques centaines de visionnages sur Youtube), avant d'être relayée dimanche matin sur Twitter.

La conseillère politique de l'UMP Aurore Bergé, très active sur Twitter, a repris, la première, la vidéo tweetée par "Le Petit Pop'", compte géré par un étudiant auto-entrepreneur fan de Valérie Pécresse, selon sa biographie Twitter

Elle a été suivie par d'autres membres de l'UMP, comme Benjamin Haddad, secrétaire national, ou Valérie Boyer, députée :

L'intégralité du communiqué de Razzy Hammadi :

 

Post by Razzy Hammadi.

Du rab sur le Lab

PlusPlus