Non, Julien Hollande n'était pas au Parc des Princes

Publié à 16h18, le 13 avril 2012 , Modifié à 17h27, le 13 avril 2012

Non, Julien Hollande n'était pas au Parc des Princes
Figaro Magazine

Page 26 du Figaro Magazine, une photo alléchante. L'hebdomadaire présente une image de Thomas et Julien Hollande (fils de) encadrant Pierre Sarkozy au Parc des Princes.

La photo est croustillante, très pipolitique, mais la légende est fausse. Si Thomas Hollande, soutien actif de son père, était bien au stade, il était en compagnie de Sébastien Gros, chef de cabinet de Manuel Valls. Julien Hollande, lui, fait toujours le choix de ne pas se montrer.

  1. Julien Hollande n'était pas au stade avec son frère

    "Les Hollande encadrent Sarkozy", titre le Figaro Magazine, dans son édition du 13 février, au bas de la page 26 de l'hebdo, en légende d'une photo qui a tout de l'image croustillante pipolitique.

    Jugez-putôt : au Parc des Princes, les frères Hollande, Julien et Thomas, fils du candidat socialiste et de Ségolène Royal, seraient venus assister à la rencontre entre le Paris Saint-Germain et l'Olympique de Marseille. Et derrière eux, le fils Sarkozy, Pierre :

    Sauf que, il y un hic.

    A gauche, sur la photo, ce n'est pas Julien Hollande, mais Sébastien Gros, chef de cabinet de Manuel Valls et membre du Parti socialiste.

    Joint par Le Lab, Sébastien Gros assure :

    "J'étais au Parc des Princes avec Thomas Hollande, ce n'est pas Julien Hollande sur la photo."

    Sébastien Gros accuse conteste par ailleurs la véracité de la photo, et assure qu'il s'agit d'une "manipulation" de la photographie qui laisse à penser que Pierre Sarkozy se situait juste derrière eux. 

    "Le fils de Nicolas Sarkozy n'était pas juste derrière nous, mais plusieurs rangs derrière : montage ou angle improbable, je ne sais pas." 

    De son côté, l'agence Sipa écarte l'hypothèse d'un montage :

    "Nous travaillons souvent avec le photographe qui a pris ce cliché, il est sérieux, il n'y a aucun doute là dessus".

    La rédaction France de l'agence opte plutôt pour une prise de vue du bas de la tribune. 

    La veille, dans Le Point, cette photo apparaissait déjà, mais recadrée, et sans la partie gauche : 

Du rab sur le Lab

PlusPlus